Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : l’implication des femmes dans la mise en œuvre de la feuille de route de l’initiative africaine

les femmes leaders lors du séminaire du panel de l’Union africaine à Bangui@Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 26 août 2018—Ndjoni Sango : Le panel des facilitateurs de l’Union africaine veut impliquer les femmes dans le processus de paix et la mise en œuvre de la feuille de route de l’initiative africaine. Du 17 au 18 août dernier à l’hôtel Oubangui, un atelier d’échange et d’information a été organisé par le panel à l’endroit des femmes issues des organisations féminines de Centrafrique à cet effet.

En prélude au dialogue entre le gouvernement centrafricain et les groupes armés, il est une nécessité pour le panel des facilitateurs de ce dialogue d’informer et de préparer les différents acteurs. En présence du gouvernement et des diplomates de l’Union africaine, les femmes leaders ont été mobilisées pour un séminaire à cet effet.

En tant qu’observatrices à ce dialogue, elles ont été sensibilisées par les panelistes durant les deux jours du séminaire sur le mécanisme de la tenue des pourparlers.

« Ce séminaire a permis aux femmes leaders de comprendre le processus de la paix mais surtout de l’initiative de l’Union africaine. Car, jusqu’aujourd’hui, il y a beaucoup d’incompréhensions, parce que ces femmes sont des relais au sein des communautés. En outre, de manière globale, comment ces femmes vont être engagées dans ce processus de paix. Et nous gouvernement et partenaires, nous sommes là pour leur montrer notre volonté à les accompagner par rapport à leur engagement dans ce processus. C’est vraiment important, car les femmes sont capables d’aider à trouver des solutions », a fait savoir Virginie Baïkoua, ministre des affaires humanitaires.

Bien que faisant pas partie des discussions directes, le panel des facilitateurs a estimé que les femmes et les jeunes filles devront être mises en capacité de participer à la mobilisation citoyenne autour des discussions et de veiller au respect des engagements pris par les parties en conflit.

Afin de mobiliser les femmes au tour de cette initiative de paix, le panel a prévu 14 ateliers d’information à Bangui et en région pour faciliter cet engagement et permettre aux femmes de se mobiliser pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine.

Commentaires

commentaires