Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : « Notre ambition est de réunir toutes les femmes, pour la paix et le relèvement économique » dixit Chantal Touabena, Coordo de la Planète femmes

Planète femmes

Chantale Touabena/@Fiacre Salabé

Par Fiacre SALABE 

Bangui 11/03/17 (www.ndjonisangp.net): En prélude à la journée internationale Plus d’une cinquantaine de femmes se sont réunies, 4 mars dernier dans la salle de conférence du motel « Au fort de l’eau », pour réfléchir sur le retour définitif de la paix en Centrafrique. L’objectif de cette réunion est de débattre de la place des femmes dans les actions visant à rétablir la paix au pays.

Deux thèmes étaient à l’épicentre de réflexion de ces femmes leaders venant de différentes organisations féminines. Comment le désarmement peut contribuer au retour de la paix, et l’autonomisation des femmes y compris des jeunes en Centrafrique étaient les deux thèmes débattus.

 » Le choix de ces thèmes n’est pas fortuit car sans le désarmement des curs ni l’autonomisation des femmes et des jeunes, on ne peut pas parler de la paix dans ce pays. Vous conviendrez avec moi que les femmes sont toujours reléguées au second plan dans ce pays et c’est à nous de nous unir pour briser ce mythe afin que la voix des femmes Centrafricaines soient aussi entendue, et puisque l’union fait la force », a expliqué Chantal Touabena, Coordinatrice de la Planète femmes.

Selon elle, les femmes Centrafricaines doivent relever les défis de l’heure afin  de s’affirmer. Pour elle, ces défis majeurs résident dans le relèvement économique du pays pour un bien-être social de tous les Centrafricains.

De son côtéé, Nadine Ngoupandé, Secrétaire Générale de la planéte femmes a affirmé vouloir tout faire pour mobiliser les femmes autour de ces idéaux, afin de contribuer aux actions citoyennes visant à relever l’économie du pays. Pour parvenir à ces fins, a-t-elle estimé, il est urgent de renforcer la capacité du leadership féminin. Elle n’a pas hésité de lancer un vibrant appel à l’endroit des ambassades, des organisations internationales, du gouvernement et des partenaires au développement de leur venir en appui.

De l’avis de Pamela Derome, participante à cette rencontre : « les femmes sont capables et convaincues d’un changement effectif dans ce pays. Il suffit que le gouvernement et les partenaires au développement les soutiennent dans les projets qui consistent à contribuer au relèvement économique du pays ».

La planète femmes a mené plusieurs actions de solidarité au près des femmes dans les sites des déplacés internes. Ces actions sont entre autres la fourniture des vivres, ustensiles de cuisine et des produits de première nécessité. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de la femme, est financée par l’ambassade du Japon, à travers l’ONG Internationale « Femme Africa Solidarité ».

La planète femmes est une plateforme des organisations des femmes Centrafricaines créée suite aux recommandations du forum de Bangui tenu du 4 au 11 mai 2015. La médiation, le plaidoyer et la réconciliation, constituent en effet le cheval de bataille des femmes membres de ladite planète.

Commentaires

commentaires