Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: le gouvernement et les Nations unies lancent le projet « A Masséka A Zingo »

lancement de la journée internationale des jeunes à Bangui

Par Fiacre SALABE

Bangui 6 Août 2019— (Ndjoni Sango): Durant six jours, le gouvernement centrafricain en partenariat avec les agences des nations unies célébrent distinctement la journée internationale de la jeunesse (JIJ) qui prendra fin d’ici le 12 août prochain sous le thème, A Masséka A Zingo. Plusieurs événements sont au programme dont l’inauguration de la maison des jeunes du 2ème arrondissement construite sur l’appui des partenaires au développement.

La célébration de la journée internationale de la jeunesse de cette année est placée sous le thème « transformer l’éducation ». Les autorités centrafricaines et les systèmes des Nations unies s’activent pour soutenir les jeunes.

«Ce thème est choisi pour que l’éducation ne puisse pas nous apporter que des chômeurs, mais plutôt former les futures cadres qui serviront le pays. Donc, il nous faut mettre un accent particulier sur la question de l’emploi des jeunes centrafricains à travers une formation de qualité, leur permettant d’être plus actif que passif», déclaré Koudraogo Ouédraogo, le Représentant pays de l’UNFPA.

Selon lui, la problématique de la solution aux problèmes de la jeunesse centrafricaine est multidimensionnelle et multisectorielle. Même avis du côté du ministre en charge de la jeunesse et des sports, Régis Dounda,  lors d’une conférence de presse conjointe lançant le projet A Masséka A Zingo.

«La jeunesse centrafricaine a besoin aujourd’hui d’une véritable éducation transformationnelle qui puisse déboucher sur la création d’emplois, l’insertion sociale en passant par l’entreprenariat des jeunes, leur autonomisation y compris les secteurs sur lesquels le gouvernement se doit de tout faire pour que la jeunesse puisse tirer profit, tel est le message de la célébration de la journée internationale durant toutes ces manifestations. » A précisé le ministre de la jeunesse Régis Dounda.

Le ministre Régis Dounda a profité de l’occasion pour se pencher sur la question des attentes des jeunes de la ville de Batangafo dans le nord du pays d’avoir eux aussi une maison des jeunes, soulevée par un journaliste lors de cette conférence.

« Les attentes de la jeune de Batangafo d’avoir une maison des jeunes ne sont que légitime et je pense que les cadres concernés du département y travailleront pour que ces besoins exprimés par la jeunesse soient résolus dans les délais», a-t-il fait savoir.

Il est à noter que durant une semaine marquant les événements de cette journée, plusieurs manifestations sont prévues à savoir les causeries éducatives, les activités sportives et culturelles, et l’organisation d’une foire prévue le samedi 10 août prochain à Boali.

Instituée le 12 août 1999 par l’Assemblée générale des Nations unies, cette journée vise à  considérer les jeunes à travers le monde comme étant partenaires essentiels du changement.