Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: les droits de l’enfant au centre des activités du mouvement international ATD Quart Monde

Par Kizer MAÏDOU

Une marche pour exprimer le drout de l'enfant
Une marche pour exprimer le drout de l’enfant

Bangui 28 Novembre 2019—(NDJONI-SANGO): Chaque le 20 novembre de l’année, le monde célèbre la Convention Internationale des Droit de l’Homme. Cette année, le monde en célèbre la 30ème Anniversaire de ce document de protections des mineurs. En République Centrafricaine et précisément à Bangui, les manifestations du 30ème anniversaire de CIDE ont été organisées par le Mouvement International Agir Tous pour la Dignité au Quart-Monde a son siège à SICA II.

En 1954, l’humanité tous entière a reconnu universellement comme un être humain qui doit pouvoir se développer physiquement, intellectuellement, socialement, spirituellement dans la liberté et la Dignité.

C’est ainsi qu’en 1954 l’Assemblée Générale de l’ONU avait instituée les Etats du monde de créer une convention internationale de l’enfance dans le dynamique d’une journée mondiale de fraternité pour le bien être des enfants.  Finalement en 1989, cette convention a été adoptée par 196 pays membre de l’ONU dont le Centrafrique fait partie.

Pour vulgariser et surveiller cette convention, un groupe  des experts indépendants a été mise en place par les Etats membres. Tous les cinq ans chaque Etats fait parvenir  un rapport de ce qui est fait et qui devrait se faire pour la mise en œuvre des droits de l’enfant.

En Centrafrique cette journée a été placée sous le signe « d’Agir tous ensemble » précisément à Bangui les manifestations commémorant cette convention ont débuté par une marche des enfants de bibliothèque de rue de différents sites qui a commencée devant l’Ecole SICA II pour chuter au siège du Mouvement International ATD Quart Monde, entité organisateur.

Une occasion qui a permis aux enfants de prendre la parole pour pouvoir s’exprimer sur leurs droits a travers des scénettes, des chansons, danses témoignages et interprétations.   

‘‘Je souhaite être instruite et à l’école. Et c’est ça mon grand souhait pour les autres enfants, allé à l’école pour être instruit. Nous voulons que les enfants aient la même chance’’, a témoigné Déborah DOUDOU, l’un des enfants participants. 

En faisant célébrant cette activité le Mouvement ATD veut faire la considération des enfants pour que chaque enfant ait sa place:

‘‘ L’objectif était que les enfants s’expriment, exprime leurs souhaits et le souhait pour les autres. La société dans laquelle nous vivons aujourd’hui le droit de l’enfant est bafouer, c’est pour cela que le Mouvement ATD Quart Monde nous avons voulus que ces enfants la aussi s’expriment et nous avons aussi à dire à la société que nous avons une contribution quelques chose que nous pouvons faire pour que la société évolue. C’est pour cela que nous avons vu la présentation des enfants des différents sites de Walingba, Ndazi, Koula’Mandja et Voix du Cœur’’, expliqué Bob KATEMBO volontaire permanent du mouvement.

Il convient de préciser que la convention regorge 4 principes fondamentaux des droits de l’enfant accompagné de 10 droits fondamentaux de l’enfant que sont entre autres Droit à l’Education et Droit au développement.