Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: Un fond initié par « MossorotîBê » pour financer les projets du relèvement

Par Ulrich Mamenleya

Une vue de la ville de Bangui en pleine circulation@Erick Ngaba
Une vue de la ville de Bangui en pleine circulation@Erick Ngaba

Bangui 22 octobre 2019—(Ndjoni-Sango): « MossoroTîBê » en français la richesse du cœur, qui est une plateforme regroupant la diaspora centrafricaine de France et autres pays  a présenté le samedi dernier à Bangui, un fonds de dotation provenant des dons et des biens de toute nature qui les sont apportés à titre gratuit pour réaliser une œuvre d’intérêt général en Centrafrique.

Cette plateforme créée en Avril 2017 a pour but de récolter des dons financiers et matériels pour financer des projets ou œuvres en Centrafrique dans les domaines humanitaire, social, éducatif, sportif et économique. MossoroTîBê pourra aussi réaliser directement des projets ou œuvres en Centrafrique ou les faire réaliser par d’autres partenaires, associations, fondations ou entreprises.

L’une des stratégies clés du financement que compte développer MossoroTîBê  est d’atteindre 100mille Centrafricains à travers le monde qui feraient chacun un don de 10euros.

Cela permettrait de collecter 1 million d’euros soit près de 656 millions de francs CFA. Mais imaginez que ces 100mille Centrafricains donnent chacun 50euros. Cela ferait 5millions d’euros soit près de 3,3 milliards de FCFA, C’est-à-dire les moyens colossaux que nous pouvons lever pour financer la reconstruction de notre pays par les Centrafricains pour les Centrafricains sans que ces efforts pèsent sur un petit nombre », a évoqué le Président de MossoroTîBê, Anicet Kouby.

Ce dernier a, encore rappelé que cette plateforme se veut lever des milliards massifs afin de recréer de la richesse et le travail dans le pays.  

« Nous voulons, rencontrer les autorités du pays, les opérateurs économiques et les journalistes pour présenter MossoroTîBê. Nous invitons les Centrafricains à nous rejoindre de ce combat pour que la RCA se relève par les Centrafricains pour les Centrafricains », a-t-il conclu.

Jean Fulbert Ikoly, Directeur gérant de l’entreprise agricole REGREMS quant à lui, salue cette initiative.

 « j’en suis très flatté et je tiens à saluer les initiateurs de cette innovation que de rassembler des frères centrafricains pour penser à mettre en place un fonds pour aider les uns et autres  dans les activités génératrices de revenus afin de pouvoir sortir de la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui », a-t-il dit.

Un bureau national de cette plateforme serait ouvert à Bangui dans les jours qui suivent et MossoroTîBê compte actuellement 88 donateurs dont 8 en Centrafrique avec un fonds de dotation au capital de 15mille euros.

Pour devenir membre fondateur, il est nécessaire de faire un don unique de 150euros environ 100mille Frans CFA.

Pour rappel, au mois de juin dernier, MossoroTîBê a levé plus de 20mille euros soit 13millions de francs CFA qui ont été investis dans le pays.

Commentaires

commentaires