Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Le scrabble centrafricain renaît de ses cendres

Mamadou Zarambau, président de l’association centrafricaine de scrabble@Eric Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 10 mars 2018 (Ndjoni Sango) : L’Association Centrafricaine de Scrabble (ACS) relance les activités de ce jeu, après plusieurs années d’inactivité. Elle a organisé ce samedi 10 mars 2018 à Bangui, une Assemblée générale élective à l’issue de laquelle les membres du bureau exécutif ont été élus.

Dans le but du développement du Scrabble en République Centrafricaine, l’Association Centrafricain de Scrabble a estimé qu’il est important de promouvoir ce jeu considéré comme étant le numéro un des jeux de société et de le structurer. A cet effet, l’association a organisé l’élection de membres de son bureau et l’adoption des textes statutaires.

« Nous avons organisé aujourd’hui cette AG car nous avons constaté des manquements dans les textes statutaires sont adopté par l’Assemblée. Nous avons fixé  plusieurs subsidiaires. D’abord notre objectif, c’est de promouvoir le Scrabble centrafricain. Ensuite, il y a d’autres activités de sensibilisation sur la cohésion sociale, le VIH/SIDA   , car cela concerne les jeunes, sur les questions de l’environnement. Nous avons beaucoup de chantiers à mettre en œuvre dans les prochaines années», a expliqué Mamadou Zarambau, président sortant de l’association des Scrabbleurs centrafricains.

Créée en 2009, l’association Centrafricaine de Scrabble vise à promouvoir la culture de la paix, de la cohésion sociale et de la question du genre. En 2012, l’ACS a participé au championnat du monde de Scrabble en France.

Depuis le début de la crise militaro-politique que la République Centrafricaine a connue en 2013, les activités scrabbleuses ont cessé. Aujourd’hui, ce jeu qui a eu sa place dans la société centrafricaine depuis son avènement renaît de ses cendres.

« Le scrabble est très indispensable dans la société centrafricaine. Car le jeu occupe les jeunes à ne pas se livrer dans les activités inutiles. Le scrabble réunit les gens qui se partagent les idées. Les jeunes se concentrent pour former les mots et ceux qui ont des lacunes se perfectionnent », a renchérit Mamadou Zarambau.

Le défi de l’Association est de promouvoir ce jeu sur l’ensemble du territoire centrafricain et de susciter l’engouement du public à y adhérer. Il s’agit pour le bureau nouvellement élu d’organiser les championnats locaux.

Pour le moment, le nouveau bureau est composé de sept membres à savoir Mamadou Zarambo, Président, Naser Janin Damossa, Vice-président, Yacko Zindao Herbert Rodrigue, Secrétaire Général, Fridolin Ngoulou, Chargé de Communication, Landy Ouoko, Chargé de projet, Igor Martial Yoro Mbama, Trésorier Général, Fleury Mbozoua, Chargé de matériel.

A noter que les postes de Secrétaire Général adjoint, Trésorier Génral Adjoint et le Responsable technique et formation sont à pourvoir à la prochaine AG.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires