Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Tag

Bangui

Sylvie Baipo-Temon, ministre centrafricaine des affaires étrangères lors des pourparlers de Khartoum@photo Erick Ngaba

RCA : discrète dans sa méthodologie, la ministre Sylvie Baipo-Temon s’investit pour une diplomatie dynamique et diversifiée

Par Erick NGABA Bangui 22 avril 2019—(Ndjoni Sango) : La République Centrafricaine, pays meurtri par de multiples conflits mais riche en ressources naturelles, a intérêt à redynamiser sa diplomatie aux fins d’attirer des potentiels partenaires au développement. C’est dans cette optique qu’il était impérieux de placer stratégiquement Sylvie Baipo-Temon, la femme…

Une vue de parage de l'a&rodrome de Bambari@photo Erick Ngaba

RCA: la ville de Bambari retrouve l’accalmie grâce à l’accord de paix de Khartoum

Par Erick NGABA Bambari 16 avril 2019— (Ndjoni Sango) : La ville de Bambari, préfecture de la Ouaka au centre de la Centrafrique, retrouve progressivement une accalmie. L’accord de paix et de la réconciliation de Khartoum en est le premier générateur. Les acteurs principaux  y travaillent afin de consolider les acquis…

Une barricade lors d'une protestation à Bangui

RCA : les chefs des syndicats risquent d’être pris au piège pour la tentative de la déstabilisation du pays

Par Mamadou NGAINAM  Bangui 16 avril 2019—(Ndjoni Sango) : Les négociations de Khartoum ont un impact positif pour la République Centrafricaine. Cependant, il y a des personnes qui s’opposent à la paix et il ne s’agit pas désormais de groupes armés. On parle du groupe de travail de la société civile…

Cérémonie de la signature d'accord de paix à Bangui@Erick Ngaba

La réussite de l’Accord de Khartoum : le conseil de sécurité de l’ONU envisage de lever l’embargo sur les armes

Par Hermann LINGANGUE Bangui 15 avril 2019—(Ndjoni Sango) : Mardi 9 avril, le conseil de sécurité de l’ONU a annoncé la révision de l’embargo sur les armes, imposé en République Centrafricaine. Cela veut dire que l’interdiction peut être suspendue ou complètement levée. Cela est devenu connu après la réunion du conseil…

Un article vestimentaire portant la marque Nackaboss

Mode: Nackaboss, un concept centrafricain pour valoriser le jeu africain « Ngbaba »

Par Erick NGABA Bangui 15 avril 2019— (NdjoniSango) : Un concept exclusivement du droit centrafricain dénommé Nackaboss est en vogue dans le secteur de la mode afin de valoriser le jeu africain dénommé « Ngbaba » en langue nationale de Centrafrique « Sangö ». La marque de fabrique, Nackaboss, dérivée du nom de son concepteur,…

RCA: Après l’arrestation des éléments du FDPC, les FACA ont rouvert la libre circulation sur l’axe Bouar-Garoua-Boulaï 

Par Hermann LINGANGUE Bangui 12 avril 2019–(Ndjoni Sango): La libre circulation des biens et des personnes a repris ce 9 avril sur l’axe Bouar-Garoua-Boulaï. Maintenant, les camionneurs Centrafricains et camerounais n’auront plus à payer d’impôts aux éléments du Front démocratique du peuple centrafricain pour le passage sur l’axe. Le 6…

paraphe de l'accord de paix par le président centrafricain F. A. Touadera à Khartoum à côté du président soudanais Oumar El Bechir

RCA: Pourquoi l’ONU a soudainement décidé de revoir les conditions de la levée de l’embargo ?

Par Hermann LINGANGUE Bangui 12 avril 2019–(Ndjoni Sango): Le conseil de sécurité de l’ONU, le mardi 9 avril, lors d’une réunion, a déclaré qu’il était prêt à reconsidérer la question de la prorogation de l’embargo sur les armes en République Centrafricaine. En raison des changements intervenus en République après la…

Le président Touadera avec la population

« Rétablissons la paix ensemble » : les Centrafricains doivent faire confiance à Faustin-Archange Touadéra

Par Mamadou NGAÏNAM Bangui 2 avril 2019— (Ndjoni Sango) : La majorité des Centrafricains partagent la vision que la signature des accords de Khartoum avec les groupes politico-militaires était une bonne décision, mais il y en a et ceux qui ne la partagent pas. Ils font référence au fait que les…

siège de la SUFAC Centrafrique à Bangui

RCA : 1200 employés de la SUCAF menacés de chômage anticipé

Par Hermann LINGANGUE Bangui 2 avril 2019—(Ndjoni Sango) : Une menace de chômage guette 1200 employés de la Sucrerie centrafricaine (SUCAF). Cette menace surgit du fait d’une mafia qui entoure le renouvellement du protocole d’accord entre le gouvernement centrafricain et la société SUCAF dont les responsables du comité de relecture dudit protocole…