RCA: gravement malade, le chef rebelle François Bozizé se soigne à Koumra au Tchad

0
1352
L'ancien président centrafricain François Bozizé coordonnateur de la rébellion CPC

Par Erick NGABA

Bangui 8 juin 2021—(Ndjoni Sango): L’ancien président centrafricain, François Bozizé devenu coordonnateur d’une coalition des groupes rebelles dénommé CPC, est maintenant à Koumra, au Tchad. De sources diplomatiques, l’homme qui a fui son pays la RCA après l’échec de son coup d’Etat en janvier dernier, bénéficie d’un exil offert par les autorités du Tchad où il suit un traitement intensif de suites d’une opération chirurgicale.

Après la mise en déroute des groupes rebelles de Coalition des  patriotes pour le changement (CPC) par les forces gouvernementales,  le coordonnateur François Bozizé a pris la fuite vers le Tchad. Il s’y trouve avec quelques leaders de la CPC et certains de son entourage, à en croire une source diplomatique contactée par Ndjoni Sango.

L’ancien président centrafricain a récemment subi une opération chirurgicale aux reins et se trouve maintenant dans un état grave, indique la même source qui ajoute que « Bozizé est maintenant à Koumra, au Tchad »

Même s’il se trouve dans un état inquiétant mais, des médecins tchadiens déclarent que rien ne menace la vie de Bozizé, aujourd’hui considéré par Bangui comme étant le principal criminel de la République centrafricaine.

Les autorités tchadiennes aident celui qu’on considère comme l’ennemi numéro un de la paix et de la stabilité en République centrafricain, à se soigner et à résider sur le territoire tchadien. Il s’avère que les autorités tchadiennes crachent sur les accords signés avec la République centrafricaine en matière de justice et de sécurité.

Des voix s’élèvent pour traduire  François Bozizé devant la justice pour ses crimes présumés qu’il a commis contre le peuple centrafricain. Des mandats d’arrêts sont émis à son encontre.

De l’avis de nombreux observateurs de la vie politique, le fait d’offrir de bons offices à Bozizé et certains chefs rebelles de la CPC, le Tchad ne montre pas sa bonne foi de coopération avec son voisin la République centrafricaine.

En décembre 2020, François Bozizé et ses groupes rebelles coalisés de la CPC ont vainement tenté d’empêcher la tenue des élections présidentielle et législatives. Il faut rappeler qu’entre temps, sa candidature à la présidentielle a été rejetée par la cour constitutionnelle pour notamment des motifs de poursuites judiciaires.

Après l’invalidation de sa candidature, il a pris le chemin de maquis pour revenir renverser le pouvoir de Bangui par coup de force, à travers sa rébellion CPC. Son coup a été déjoué par les forces armées centrafricaines gaillardises par les forces russes et rwandaises déployées en rescousses. Agé de 74 ans, François Bozizé est gravement malade suite à une opération au niveau de ses reins. Dossier à suivre..

4.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments