RCA: le parlement adopte la loi créant la société centrafricaine des postes

0
67
Le ministre des postes et télécommunications, Gourna Zacko au parlement @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 20 mai 2022—(Ndjoni Sango) : Les députés de la nation ont voté par acclamation et sans amendements deux projets de loi le jeudi 20 mai 2022. L’un porte sur la dissolution de l’Office national des postes et de l’épargne (ONPE), et l’autre est relatif à la création de la Société Centrafricaine des Postes (SOCAPOST). Les deux projets ont été défendus par le ministre de l’économie numérique, des postes et télécommunication Justin Gourna Zacko.

Après un débat de loi placé sous l’égide du président de l’Assemblée nationale, deux projets de loi ont été voté par acclamation par les élus de la nation. Le ministre Gourna Zacko a précisé que ce projet de loi s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’article 20 de loi n° 17.009 du 21 février 2017, portant règlementation des activités postales en République centrafricaine, et de son décret n° 19.044 du 20 février 2021 fixant les modalités d’application de la susvisée.

Il a souligné dans son intervention que face à l’évolution de l’environnement postal et des nouvelles technologies, la création d’une nouvelle structure devient une nécessité pour le développement inclusif de la République centrafricaine.

« L’adoption de cette loi portant création de la SOCAPOST permettra à la nouvelle structure d’offrir au public un service de transport et de distribution physique et numérique répondant aux exigences de l’heure. Elle contribuera aussi à l’amélioration du niveau de recette de l’Etat et permettra également d’être un opérateur phygital 2025, jouissant d’une reconnaissance nationale et internationale »,  a précisé le ministre aux députés.

Lors de cette plénière, aucun groupe parlementaire ne s’est pas prononcé mais à titre individuel, certains députés ont salué cette initiative et se préoccupent du sort des anciens salariés de l’office national des postes et l’épargne tout en appelant à un vote favorable desdits projets de loi.

« Depuis longtemps les activités par ce qu’elles évoluent et si on ne fait pas attention, le poste va être dépassée par ces activités parce qu’elle n’aura pas les moyens aussi matériels que physiques de faire ce travail. Aujourd’hui, au niveau de la poste, vous trouverez toujours ces anciennes traditions de séparation, un postier, un communiquant, tout ça fait des charges pour l’Etat et puis, les services auxquels la population s’attend, ce ne sont plus services que nous, on leur donnait », a-t-elle dit.

Après le vote des députés, le ministre a déclaré que cette loi donne la possibilité à la poste de créer sa propre banque, d’avoir une banque postale et ensuite, donne la possibilité à la poste de faire ses cartes numériques et donne la possibilité également à la poste de se positionner comme une banque, d’avoir des immobiliers qui sont repartis sur toute l’étendue du territoire par rapport aux banques commerciales qui n’ont rien là-bas et si « elle se positionne, vous verrez que la population va avoir une banque de proximité », a-t-il conclu.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires