Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : le président Touadéra lance le programme de relèvement socio-économique à Obo

Par Marly PALA

Le président centrafricain Faustin Archange Touadera avec les autorités locales de la ville d’OBO à l’Est de la RCA

Bangui 9 mars 2020—(Ndjoni Sango) : Le président de la République, Faustin Archange Touadéra a lancé officiellement le programme de Relèvement Socio-économique du Sud-est (RELSUDE) à Obo dans le Haut-Mbomou. La cérémonie du lancement a eu lieu le 4 mars dernier dans ladite sous-préfecture, en présence de plusieurs autorités et personnalités nationales et internationales, venues pour la circonstance.

Située au sud-est de la capitale, la sous-préfecture d’Obo est une ville de la qui est aussi touchée par les crises qui ont secoué la République Centrafricaine. Et après que les activités socioéconomiques ont commencé à y être pratiquées, les autorités du pays ont décidé de lancer des programmes dans ce sens pour relever ces secteurs.

Un plaisir de faire un tour dans cette partie du pays après la première visite effectuée dans le cadre du projet Londo, d’après Faustin Archange Touadéra, président de la République, qui a profité de l’occasion pour témoigner sa reconnaissance envers la délégation de l’Union Européenne et certains représentants des institutions internationales en Centrafrique.

« C’est un réel plaisir pour moi de me retrouver à nouveau aux côtés de vous dans la Sous-Préfecture de Obo, pour la cérémonie officielle de lancement du programme de relèvement socio-économique. La précédente visite à Obo se situait dans le cadre du projet Londo qui avait permis de faire bénéficier à certains jeunes de cette Sous-préfecture des travaux à haute intensité de main d’œuvre à la satisfaction de toute la population. Comme promis, je suis aujourd’hui parmi vous pour annoncer d’autres projets et les dividendes de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation, signé le 6 février 2019 entre le Gouvernement les groupes armés », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs rappelé le rattachement des partenaires internationaux pour le développement du pays.

« A ce stade de mon propos, je voudrais saluer l’appui de l’Union Européenne, partenaire et amie de la République Centrafricaine qui, aux côtés des autres partenaires de la Communauté internationale, œuvre sans relâche pour soutenir les actions du Gouvernement dans la recherche des réponses aux besoins légitimes des populations centrafricaines. En effet, depuis plus de quatre ans, l’Union Européenne à travers le Fonds Békou, appuie le gouvernement dans la conception et la mise en œuvre des programmes d’urgence pour aider notre pays à se relever. Le nouveau programme, objet de la présente cérémonie, continuera à prendre en compte les besoins d’urgence de la population tout en créant les conditions de développement dans les zones où la stabilité s’installe progressivement. C’est dire que les questions de la santé des populations et leur accessibilité à l’eau potable sont toujours d’actualité dans ce programme », a reconnu le Chef de l’Etat.

La République Centrafricaine est restée en arrière en termes de relèvement de l’économie suite aux multiples conflits militaro-politiques. Ces manœuvres peuvent être salutaires pour un développement durable.