Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: fabrication des gâteaux à base de melon à Bossangoa

Par Grace NGBALEO

Annie Geneviève Nganamon qui fabrique des gâteaux à base de melon à Bossangoa au nord de la RCA@photo Grâce Ngbaleo

Bangui 14 mars 2020—(Ndjoni Sango) : A Bossangoa, préfecture de l’Ouham, localité située à 305kilomettres de Bangui la capitale de Centrafrique, une centrafricaine se lance dans la fabrique des gâteaux à base de melon. C’est une ménagère et boulangère dénommée Annie Geneviève Nganamon. Elle habite le quartier Bamba dans le 3ème arrondissement, de Bossangoa.

La boulangère s’est inspirée des livres de cuisine. Elle s’est lancée dans cette activité depuis plus de 15 ans. Le gâteau à melon est composé de melon bien mûr, d’Œuf, du lait, de levure, du sel, de bicarbonate et d’arome.

Fabriqué à but lucratif, le prix de ce gâteau varie de 100FCFA, 250FCFA, 1000FCFA et 2000FCFA, selon la grandeur.

Sa capacité de résistance est de 4 jours et peut faire plus en cas d’une bonne conservation. En une journée, Annie Geneviève Nganamon peut vendre des gâteaux pour 6000FCFA sur 8000 mille FCFA. Cela permet d’enregistrer un bénéfice qui fait vivre la maisonnée.

«  Si je ne gagne rien dans ce gâteau, je ne peux pas continuer à le fabriquer   depuis plus de 15 ans aujourd’hui. C’est le bénéfice gagné dans ce gâteau qui me permet de m’occuper et celle de ma famille, notamment le manger, les produits de première nécessité », souligne- t-elle.

Annie Geneviève Nganamon a aussi initié d’autres femmes   dans la fabrique de ces gâteaux pour leurs autonomisations. Mais, elle reste la seule à les fabriquer à cause de certaines difficultés qu’elle a expliquées de nouveaux en ces termes:

«  Nous sommes réunies en association Bekou   et j’apprends à mes sœurs la fabrique du gâteau. Pour le moment, nous manquons de moyens, c’est- à- dire du matériels pour la fabrique. Cette activité est aussi trop dure, et demande de l’argent pour l’achat du compliment, ce qui fait que je suis la seule à le faire. J’utilise le four à marmite. Mais en cas de grande commande, j’associe les autres membres du groupe ».

Ace lot s’ajoutent la mévente et le mode de vente ambulant. Ces gâteaux à melon ont été exposés le 07 mars dernier, veille de la journée internationale des droits de la femme lors de l’inauguration de la maison des femmes de Bossangoa.