Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: les femmes parlementaires s’engagent pour la participation politique de la femme aux élections 2020

Par Fiacre SALABE

Forum des femmes parlementaires@photo Fiacre Salabé

Bangui 16 mars 2020—(Ndjoni Sango) : Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme sur le thème, la participation des femmes à la consolidation de la paix et au processus électoral en République centrafricaine, le forum des femmes parlementaires organise un atelier de réflexion sur l’engagement et la participation des femmes centrafricaines en milieu politique. Cet atelier de réflexion organisé par le forum des femmes parlementaires qui a réuni des centaines des femmes leaders venues de différentes organisations féminines, a connu son succès grâce à l’appui technique et financier de l’agence du développement Belge (ENABEL), en partenariat avec l’Union européenne (UE).

 Elles sont au total, une centaine des femmes venues des organisations féminines de différents horizons de la capitale Bangui y compris celles des provinces, à prendre part ce samedi 14 mars à un atelier de réflexion organisé par le forum des femmes parlementaires de Centrafrique, en partenariat avec l’agence de développement Belge (ENABEL), et l’Union européenne (UE). Cette réflexion fait suite à la célébration de la journée internationale de la femme, et vise à booster l’engagement des femmes centrafricaines à participer massivement dans les actions politiques du pays, à quelques mois déjà des élections groupées.

« Femme, source de paix et pionnière du processus électoral en République centrafricaine », tel est le thème de cet atelier de réflexion qui a pu mobiliser plusieurs femmes leaders centrafricaines et celles venues d’ailleurs. Dans son discours de circonstance, la présidente du forum des femmes parlementaires Béatrice Epaye a insisté sur leur disponibilité à mobiliser les femmes cette année, à s’impliquer davantage dans le processus électoral en cours.

Elle a surtout mentionné le rôle que jouent les femmes parlementaires de la 6ème législature sur l’adoption des textes relatifs aux droits de la femme centrafricaine, y compris des traités internationaux qui y sont ratifiés par le pays. Elle a de passage souligné l’intérêt de la loi parité adoptée par le parlement centrafricain, visant l’implication des femmes dans les instances nationales de prise de décision.

Le rôle de la femme dans la consolidation de la paix en République centrafricaine, la politique du genre de l’autorité nationale des élections (ANE), dans le processus électoral en cours, en sont quelques thèmes débattus par les participantes à cet atelier de réflexion. D’autres points abordés par les panelistes, portent sur les défis et avancés du cadre juridique sensible au genre pour les élections, sans oublier la participation des jeunes filles au processus électoral dans le contexte centrafricain.

L’Union européenne par la voix de sa Cheffe de délégation Sammuella Isopi a dans son intervention, montré l’engagement et le soutien de son institution au côté des femmes centrafricaines, impliquées dans le processus électoral en cours. Elle appelle les femmes participantes à sensibiliser leurs sœurs à s’inscrire massivement sur la liste électorale cette année, contrairement en 2015 où seulement 900.000 femmes s’étaient faites enrôlées.

Il est à noter que cet atelier de réflexion sur la participation politique des femmes organisé par le forum des femmes parlementaires sous le haut patronage de la 1ère Dame Brigitte Touadéra, s’inscrit dans le cadre du programme de l’Union européenne pour la consolidation de la démocratie en République centrafricaine (UE-PCD).