Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: quel risque est-il lié au centre d’isolement du coronavirus à l’hôpital de l’Amitié ?

Par shuka LED

Centre d'isolement des patients du Coronavirus à l'hôpital de l'Amitié de Bangui

Centre d’isolement des patients du Coronavirus à l’hôpital de l’Amitié de Bangui

Bangui le 18 Mars 2020—(NDJONI SANGO), le COVID-19, ce redoutable virus fait son apparition sur le sol centrafricain. Constaté depuis le 13 Mars auprès d’un prêtre Italien en provenance de Milan, depuis le 8 Mars. Un centre d’isolement a été préparé en amont au sein de l’hôpital de l’Amitié.

Si sous d’autres cieux, un centre d’isolement est défini comme étant un endroit de confinement pour placer les malades infectées à distance, chez certains, c’est tout le contraire. La question est de savoir : Est-ce que l’hôpital de l’amitié est un endroit approprié pour installer les patients du coronavirus à distance ?

Etait-il nécessaire d’ouvrir ce centre dans un milieu où d’autres malades séjournent déjà ? Comment vivra la population tout en sachant qu’un terrible fléau est à quelques mètres de leur porte, malgré des dispositions mises en place par chacun au quotidien? Qui pourra à nouveau vouloir se rendre dans cet hôpital pour des soins ?

Bien entendu, ces éternelles questions viendront et reviendront encore. Hélas, la maladie est déjà là et c’est une réalité improbable.

Opérationnel depuis le 15 Mars 2020, ce centre de l’hôpital de l’Amitié sera dans le but de recevoir les personnes infectées par le COVID-19, un virus qui fait des ravages dans le monde entier et qui a déjà fait plusieurs morts jusqu’aujourd’hui.

L’hôpital de l’amitié situé dans le 4ème arrondissement, recouvre depuis ce jour, le centre de prise en charge des personnes atteintes du COVID-19, un des locaux de ses bâtiments qui a été expressément aménagé pour recevoir ces malades. Il comporte en tout 12 lits et suivi par deux équipes de trois médecins et 6 infirmiers qui seront de garde 24h/24.

Il est à noter que le centre de prise en charge des personnes infectées par le coronavirus est financé par le gouvernement centrafricain en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).