Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: CPDE sensibilise les élèves de l’école Galabadja sur la non-violence en milieu scolaire

Par Marly PALA

sensibilisation des élèves de l’école Galabadja sur la non-violence en milieu scolaire par l’ONG CPDE@photo Marly Pala

Bangui 7 Mars 2020—(Ndjoni Sango). L’école Galabadja, située dans le 8ème arrondissement de Bangui a abrité ce jeudi, 5 mars, la campagne de sensibilisation sur le thème « La cohésion sociale et la non-violence en milieu scolaire ». La manifestation a eu lieu en présence des cadres dudit établissement, des élèves et des membres de l’ONG Centre pour la Promotion de la défense des droits de l’enfant, initiateur de cette campagne.

Depuis les crises à répétition qui ont secoué la République Centrafricaine, les citoyens, mêmes ceux de bas âges, essaient de perdre les notions de vivre ensemble. Ce qui représente un danger pour le pays. A cela, il faut sensibiliser des enfants dès le jeune âge sur l’importance de la cohésion sociale, afin de garantir une paix durable.

C’est pourquoi l’ONG nationale Centre pour la Promotion de la défense des droits de l’enfant, appuyée par DanChurch Aid dans le cadre des réformes du système de sécurité, a procédé à cette campagne de sensibilisation.

Une initiative qui vise à lutter contre la violence en milieu scolaire, selon Rémy Djamouss, président de l’ONG Centre pour la Protection et la défense des droits de l’enfant.

« L’objectif est de lutter contre les violences en milieu scolaire. C’est pour mobiliser la communauté et la population sur les réformes du système de sécurité. Le 8ème arrondissement est l’un des arrondissements le plus touché de la capitale pendant les crises. Et nous pensons que c’est très important de sensibiliser les enfants de cet établissement sur la non-violence en milieu scolaire. Nous cherchons à créer un environnement propice à la protection pour toute la population », a-t-il déclaré.

Un acte salutaire qui doit être pérennisé pour un avenir sans violence de nos enfants, a apprécié Dominique Ngaosséndé, Directeur de l’école Galabadja filles.

«Je suis vraiment satisfait de cet acte et je demande aux autres organisations d’emboîter les pas à cette ONG afin de pérenniser la sensibilisation sur la cohésion sociale dans le 8ème arrondissement en général et l’école Galabadja en particulier, afin que notre pays puisse connaitre une paix véritable. Je profite de cette occasion pour lancer un appel aux parents d’élèves de veiller à la scolarité de leurs enfants et surtout, des filles », a-t-il dit.

Cette phase d’activité qui est la première, touchera d’autres établissements dans les jours à venir pour que les jeunes puissent être imprégnés sur l’importance du vivre ensemble en République Centrafricaine.