Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: lancement d’un réseau des activistes pour la défense des acquis de la paix en

Par Marly PALA

Les membres du bureau de RNSAP au cours d’une conférence de presse@photo Marly Pala

Bangui 3 mars 2020—(Ndjoni Sango) : Le Réseau National pour la Sauvegarde des Acquis de la Paix (RNSAP) est désormais opérationnel pour défendre les acquis de la paix en République Centrafricaine. La présentation de ce réseau au public a eu lieu le lundi, 2 mars lors d’un point de presse, organisé par les membres dudit réseau au stade 20000 places à Bangui.

Après les crises militaro-politiques qui ont secoué la République Centrafricaine, les choses vont mal train. Malgré plusieurs efforts consentis par les autorités du pays et la Communauté internationale pour restaurer la paix, les centrafricains vivent quotidiennement avec frayeur. Car certaines villes du pays sont encore sous le contrôle des groupes armés qui prennent en otage ces citoyens.

C’est pour cette raison que plusieurs voix, constituées en société civile, se sont levées pour dénoncer ces maux afin d’arrêter l’hémorragie. Le RNSAP est l’une de ces voix.

Un réseau citoyen, apolitique et désintéressé, né d’une longue et sérieuse observation des conflits qui ont secoué le pays, selon Yannick Andjida, coordonnateur du RNSAP.

« Les crises centrafricaines deviennent tacitement interminables, imposées au peuple centrafricain comme un quotidien qui doit le maintenir dans la souffrance et la misère, malgré un retour à l’ordre constitutionnel de 2016 avec l’élection du président Touadéra à la tête du pays. Face à cette situation infernale que vit ce peuple, nous avons pris la résolution de nous réunir au sein du RNSAP à l’instar de nos pairs jeunes d’autres pays africains comme les mouvements Lutcha et Filimbi de la RD Congo et Balai Citoyen du Burkina Faso afin de préserver les acquis de la paix et combattre tout comportement et tout acte de nature à pérenniser l’insécurité, source du sous-développement de notre pays », a-t-il expliqué.

Il faut signaler que le Réseau National pour la Sauvegarde des Acquis de la Paix s’inscrit dans le même ordre d’idées que le Mouvement des Patriotes Centrafricains pour la Paix, demandant sans condition le départ de certaines personnalités étrangères, soupçonnées de pratiquer des actes illicites dans le pays, mais aussi de dénoncer tout agissement de nature à envenimer la crise en Centrafrique.