Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

L’ONG Handicap Action Solidaire RCA édifie les joueurs, entraineurs et arbitres en technique de Handi-basket

Par Cyrille YAPENDE

Moussa Bienvenu Sanzé, président de l’ONG Handicap Action Solidaire RCA avec quelques arbitres de Handi-basket@photo Cyrille Yapendé

Bangui 15 février 2020—(Ndjoni Sango) : L’Organisation non gouvernementale et sportive dénommée Handicap Action Solidaire de Centrafrique (HASC) a organisé le mercredi le 12 février à Bangui, au siège de la Fédération de Basket-ball, une séance de travail et pratique visant à renforcer les capacités des arbitres, des entraineurs et quelques joueurs handicapés de « Handi-Basket » sur les modalités de jeu de cette discipline.

Sur ces modalités inscrites à l’ordre du jour lors de cette formation de renforcement des capacités sur la manière de jouer avec le fauteuil roulant et les techniques d’arbitrage des différentes compétitions ou des disciplines sportives pratiquées par les handicapés.

Moussa Bienvenu Sanzé, Président de l’organisation Handicap Action Solidaire et expert en Handi-basket, dit que leur objectif est de faire la promotion du sport adapté.

« nous avons décidé de renforcer les capacités des arbitres, des entraineurs et quelques joueurs qui ont des ambitions d’être entraineurs aux dirigeants dans l’avenir. Notre organisation a comme objectif de faire la promotion du sport adopté en particulier, raisons pour lesquelles je profite de mon passage à Bangui pour essayer de les renforcer surtout pour arbitrer les matches de personnes handicapées et de leur donner quelques informations qui sont déjà en règles en Europe », a-t-il précisé.

Sur la question de la pratique de cette discipline appelée Handi-basket en République Centrafricaine, l’expert a avoué que la RCA est largement en retard sur cette discipline parce que selon lui, la Centrafrique était auparavant l’une des fédérations au niveau de l’Afrique Centrale émergée.

Il déplore par la même occasion le fait que cette discipline en RCA ne fait que reculer, avant d’interpeller le comité para-olympique sur les gestions de cette discipline qui a de la peine à démarquer des autres.

« On a un comité para-olympique mais qu’est-ce qu’ils font concrètement, pourquoi tout est centralisé à Bangui, pourquoi on a une seule équipe, pourquoi on n’a pas de matériels et pourquoi on ne participe aux compétitions internationales alors que nous avons des bons joueurs qui sont physiquement », s’interroge le président de l’organisation Handicap Action Solidaire.

Cette initiative a été louée par les participants qui pensent qu’il est temps que les autorités puissent impulser la renaissance de sport adapté comme le basket-ball afin de permettre à ces joueurs handicapés de reprendre l’élan.