Centrafrique: le Comité de Soutien à Touadera renonce à la marche populaire pour la démission de Mékassoua

0
10916
Les leaders du comité de soutien@Fiacre Salabé

Les leaders du comité de soutien@Fiacre Salabé
Les leaders du comité de soutien@Fiacre Salabé

Par Fiacre SALABE

Bangui 7 août 2017 (www.ndjonisango.net): Suite aux arrestations des supposés mercenaires il y’a quelques semaines ayant déclaré être au service du président de l’Assemblée Nationale pour un coup d’État en gestation, une mobilisation populaire devait se tenir le 4 août dernier. Cette mobilisation organisée par le Comité densoutien à Touadéra (CST) et plusieurs organisations de la société civile est reportée sine die par ledit comité.

La salle de conférence du stade 20.000 places a servi de cadre aux leaders du comité de soutien à Toudéra (CST) de montrer les raisons du report de la mobilisation populaire demandant la démission de Karim Abdou Mékassoua.

Selon la déclaration faite unanimement par les leaders dudit comité en présence de la presse, le report de la marche prévue pour le 4 août dernier est lié à plusieurs raisons. Ils ont évoqué la question sécuritaire des participants à cette marche car selon eux, des gens de mauvaise intention voudraient en profiter pour semer des désordres dans l’optique de nuire à la réussite de ladite marche.

« Nous avons décidé de reporter cette marche prévue pour le 4 août et voulue par la population elle même simplement parce qu’il y’a eu des récupérations politiciennes par certaines personnes malintentionnées d’un côté. De l’autre, pour des raisons aussi bien techniques, nous avons jugé judicieux ce report pour enfin voir dans quelle mesure réorganiser cela en présence des forces de l’ordre public puisque le débat entre les forces de l’ordre et les organisateurs de la marche n’était pas encore au beau fixe » a déclaré Didacien Kossimatchi, le porte-parole du comité de soutien à Touadéra.

Selon le porte-parole Didacien Kossimachi, il y’a eu des infiltrations au sein de l’organisation de la marche qui devait avoir lieu la semaine dernière. Il a affirmé que le Comité a constaté la présence des malintentionnés dans l’équipe organisatrice, ce qui a permis la décision du report de ladite marche voulue par le peuple.

« Il y’a certaines personnes de mauvaise foi qui voulaient utiliser ce moment pour jetter des grenades sur les marcheurs et nous avons du coup constaté voire même détecté ces gens. Vous savez qu’aujourd’hui les populations vivent dans la psychose à cause de la présence des mercenaires qui sont dans la ville et que certains sont entre les mains des forces de l’ordre. J’appelle les populations centrafricaines au calme, à la sérénité, de rester surtout vigilantes et de dénoncer tout cas des malfrats constatés dans la ville » a ajouté le porte-parole Mr Didacien Kossimatchi.

Il est à noter que les leaders du comité de soutien à Toudéra évoquent la question du dossier du coup d’État en gestation par Abdou Karim Mékassoua qui se trouve devant la justice. Ils disent laisser le temps à la justice de faire son travail.

Par ailleurs, ils ont demandé la levée de l’immunité parlementaire du président de l’Assemblée Nationale afin qu’il réponde de ses actes qu’ils qualifient de haute trahison devant la justice centrafricaine.

Toutefois, la justice s’est déjà saisie du dossier et ferait tout pour que la lumière soit faite sur cette affaire tant attendue par le peuple qui aurait besoin de la véracité pour sa sûreté.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires