RCA : gouvernement et Minusca confiants du plan intégré de la sécurisation des élections

0
502
gouvernement-Minusca-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE
La ministre de la défense Marie Noêlle Koyara et les représentants de la Minusca en conférence de presse sur la sécurisation des élections @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 12 décembre 2020—(Ndjoni Sango) : Le gouvernement et la MINUSCA se rassurent du plan intégré de la sécurisation des scrutins de 2020-2021 sur toute l’étendue du territoire national. Ce plan qui serait exécuté conjointement par la MINUSCA et les forces des défenses nationales (FSI et FACA), vont sécuriser ledit processus afin de permettre à toute la population d’exprimer son choix librement. C’est ce qui ressort lors d’une conférence de presse animée le jeudi 10 décembre 2020 par les chefs du comité chargé de piloter ce plan de sécurisation.

« Toutes actions visant à perturber les élections, ne seront pas tolérées », tel est le mot clé des messages rassurants de Denis Brown, représentante adjointe du Secrétaire général des Nations-unies en République centrafricaine. Ce message fort avancé par cette haute  personnalité onusienne qui se veut confiante du plan élaboré pour la sécurisation des élections couplées dont le 1er tour est prévu pour le 27 décembre 2020.

Selon la ministre de la défense nationale Marie Noëlle  Koyara, ce plan des élections prend en compte plusieurs aspects dont : sécuritaire, social, médiatique et humanitaire pendant l’élaboration de ce plan intégré de la sécurisation pendant la période électorale.

Pour garantir et rassurer par rapport aux défis sécuritaires dans le pays, le comité a élaboré une cartographie avec les indices en faisant l’analyse de ces défis. Cela en fonction des analyses sécuritaires que les différentes forces conjointes ont été déployées sur le terrain.

« La MINUSCA et les forces nationales (FSI et FACA) ont été redéployées dans toutes les préfectures et sous-préfectures de la RCA  pour répondre à cette mission capitale. Au niveau de la capitale Bangui, il y aura aussi un effectif d’urgence qui pourrait être utilisé  en complément si jamais il y a des problèmes qui nécessitent qu’on puisse augmenter l’effectif sur le terrain », a rassuré Marie Noëlle Koyara.

Du côté de la MINUSCA, la représentante adjointe du Secrétaire général des Nations-Unies a rassuré qu’au niveau opérationnel, toutes les dispositions seront prises pour la sécurisation de ces scrutins sans oublier de rappeler que tous les kits électoraux sont sur place avec leur acheminement qui se fait dans l’arrière pays avec l’appui logistique de la mission onusienne.

A titre de rappel, ce plan intégré de la sécurisation des élections, serait actif tout au long du processus électoral avec la sécurisation de tous les candidats aux élections présidentiel, législatives et locales. Selon le code électoral, la campagne électorale sera lancée le 12 décembre 2020 sur toute l’étendue du territoire national.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires