RCA: un accord signé avec Bé-Africa pour redynamiser le management de l’hôtel Ledger-Plazza

0
33
Signature d'un accord entre la direction de l'hôtel Ledger de Bangui et la société Bê-Afrika @crédit photo Kizer Maidou

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 28 Janvier 2022–(NdjoniSango) Après l’installation de la nouvelle équipe à la tête de l’Hôtel Ledger, le nouveau patron Chokri Ben Abdallah attend redynamiser la gestion de l’hôtel. La direction de l’hôtel a signé un accord avec la société national Bé-Africa dans le but d’apporter un nouveau souffle à ce joyau.

Le nouvel accord de partenariat avec la société Bé-Africa a une durée de 20 ans. C’est après un appel d’offre lancé, que la direction de l’hôtel  a finalement signé cet accord avec son nouveau partenaire dans le but d’apporter une nouvelle dynamique de management et une qualité de service standard à cet édifice à cinq (5) étoiles.

La présentation officielle du nouveau cadre de partenariat s’est déroulée lors d’une rencontre du personnel avec le Ministre centrafricain de la culture et du tourisme Vincente Maria Jennifer Saraiva-Yanzeré. Cette réunion du Ministre de la culture et du tourisme avec la société Laïco et le personnel visent d’une part, à rassurer le personnel de l’hôtel au terme de cet accord, également de redorer l’image de cet hôtel, a assuré Jack MKOUE, Directeur général de la Société Bé-Africa :

«Cette rencontre,  était de rassurer le personnel de l’hôtel du groupe Laïco que rien ne changera au sujet de leur droit. C’est ce que nous leur avons confirmé, que nous préserverons leurs droits. On est en train de travailler sur le bilié de cette année 2022 pour voir ce qu’il faut faire pour remettre l’hôtel à cinq étoiles. Notre objectif réel c’est de redorer le blason de l’hôtel et de rehausser la qualité des services de l’hôtel. Parce qu’il y a une dégradation qui s’observe actuellement».

Devant tout un doute qui plane autour de la gestion de l’hôtel et de son personnel, le membre du gouvernement présente à la rencontre,  rassure le personnel de l’hôtel pendant les échanges :

«Il y a tellement de rumeurs autour de la direction de Laïco ; ça fait que le personnel est un peu inquiet. Je voulais juste les rassurer que nous sommes en train de travailler, nous sommes en train de trancher en amont tout ce qui se passe au niveau de Laïco. Mais pour le moment,  avec le groupe Bé-Africa,  les choses doivent continuer vu qu’ils ont un contrat officiel avec l’hôtel», a assuré Vincente Maria Jennifer Saraiva-Yanzeré.

La société nationale Bé-Africa est une société centrafricaine de droit national qui exerce dans les biens et mobiliers, la construction, rénovation et conseil. Il faut rappeler que dans un passé récent, la gestion calamiteuse de l’hôtel par l’ancien Directeur général a conduit le personnel à entrer en grève qui s’est soldé par son remplacement en septembre dernier. Avec l’arrivée du nouveau DG, la nouvelle équipe nouvellement installée veut faire  redorer l’image de l’hôtel.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires