Coupe du Monde 2018 : Madagascar, un défi pour les Fauves Centrafricains

1
10720
les fauves centrafricains de football

les fauves de bas oubanguiAprès l’exploit des Fauves de Bas-Oubangui sur les Léopards congolais à Bangui pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017, un nouveau challenge attend l’équipe centrafricaine : le tour préliminaire de la Coupe du Monde 2018 contre Madagascar les 05 et 13 octobre 2015.

Suite au format des qualifications du Mondial, les 26 Nations africaines les moins nanties joueront les tours préliminaires et les Fauves 170e au moment du tirage n’ont pas échappé à cette règle. Ainsi, le mois prochain, la bande à Foxi Ketevouama, Junior Gourier, Vianney Mabide, ….croiseront le fer avec des malgaches, de surcroît leurs adversaires aux éliminatoires de la CAN 2017.
Rappelons que les équipes (13) victorieuses se mesureront aux meilleures sélections africaines (27) pour disputer un second tour les 09-18 novembre. Le vainqueur du match Centrafrique – Madagascar sera opposé au Sénégal. Ensuite, les 20 Nations qualifiées seront réparties en cinq poules de quatre équipes. Le premier de chaque groupe sera qualifié pour la Coupe du Monde 2018.

Impossible ne doit pas être centrafricain :
Les Fauves de Centrafrique récidiveront-ils leur exploit ? Tous souhaitent que les bouchés soient mis double pour passer cette étape. Car, Impossible n’est pas centrafricain ! Les Fauves de Centrafrique et sa génération talentueuse a démontré dimanche dernier sa souplesse et rage de vaincre, alors après l’euphorie et l’orgueil à raison, place maintenant au travail et à la mobilisation. L’adversaire malgache n’est pas à sous-estimé, il a tenu tête (00-00) aux angolais vainqueurs des centrafricains (4-0).
Fauves et supporters battons nous pour arracher notre ticket pour Moscou 2018.

Fleury Venance Agou

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
gallo
gallo
5 années il y a

Bandissont les tendares, de notre patrie.