Sport: DFC8 succède à l’AS Tempête MOCAF au titre de champion de la ligue de Bangui

0
11064
équipe DFC8 de Bangui
DFC8-centrafriquefootball.cf_
Equipe de DFC8 /@cfb

Ndjoni Sango (Bangui 26/01/16):_Au terme d’un champion à trois tours, le Diplomate Football Club du 8e arrondissement a remporté ce titre sur le fil. Il a failli attendre la 33e et dernière journée pour voir les verts et jaunes conquérir le titre devant les rouges et noirs de l’As Tempête avec une longueur d’avance 66 points contre 65. DFC8 qui succède à son rival de tout temps AS Tempête Mocaf. Une situation similaire qui a tourné la saison passée au profit des rouges et noirs.

Le titre a choisi son camp au terme d’un match à suspense ce samedi  23 janvier au stade Barthélémy Boganda. Le DFC8 qui jouait son va-tout affrontait le REAL COMBONI qui a mené durant tout le match jusqu’aux ultimes minutes de la fin de la rencontre. Le seul point du nul un but partout a suffi aux poulains de Jean Louis PINGO. Le DFC8 qui avait atomisé le reléguable USCA de Bangui 7 buts à 2 lors de la 32e journée avec un triplé de Davy BIDA a eu le pain sur la planche. Les verts et jaunes ont levé les pieds en faisant quatre matches nuls en cinq rencontres.

Comme pour finir en beauté et envoyer un message fort à son rival, les tempétistes ont aussi laminé un autre relégable ce dimanche 24 janvier. Victoire six buts à un devant le Sporting Club de Bangui, (SCB) qui repart en D2, deux saisons après l’avoir quittée. Le championnat qui a évolué au rythme de la situation sécuritaire du pays a duré dix mois.

TP USCA et SCB sont donc deux monuments du football centrafricain qui descendent en division inférieure. On note aussi l’ascenseur des clubs ASOPT et ANEGREE relégués la saison passée, ils sont donc admis en division d’élite. On attend donc la décision finale de la Commission Sportive de disciplines pour donner le classement final, avec les meilleures défenses, attaques, et toutes les autres statistiques. C’est donc la CSD qui déclare le champion de Bangui, comme le champion de toute la RCA.

La pelouse synthétique du stade Barthélémy Boganda va donc  attendre la décision du futur gouvernement pour recevoir ou non les clubs venus d’autres pays africains dans le cadre des compétitions de la CAF. Le gouvernement centrafricain qui avait mis un embargo  courant septembre 2015 sur les sports jusqu’au mois de mars de cette année devrait revoir cette décision pour le bonheur du sport centrafricain.

Juvénal KOHEREPEDE

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires