Centrafrique : Les gendarmes et policiers désormais outillés sur la défense des droits de l’Homme

0
10892
IMG_0793
Remise de certificat/@Inès Laure Ngopot

Ndjoni Sango (Bangui 03/06/16) :_La formation en police de proximité organisée à l’endroit des gendarmes et policiers centrafricains a pris fin ce mardi 31 mai 2016 à Bangui. Cette formation axée sur les droits de l’Hommes et basée sur le genre et le sexe avait pour but de renforcer la capacité des participants afin d’être efficace sur le terrain. C’est une initiative de la Minusca en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’ONU Femme avec le gouvernement centrafricain.

Ils étaient 272 participants dont 85 femmes à prendre part dans ces sessions d’atelier de formation. Dans un contexte juridique et sécuritaire que la République Centrafricaine  éprouve d’énormes difficultés, les partenaires sœurs de la Nations Unies ont vue la nécessité de mettre en place  cette formation visant à outiller les gendarmes et policiers sur les bases de  bien exercer leurs métiers avec diligence et professionnalisme.

En appui à cette session de formation, l’ambassade des Etats Unis se dit également concerner dans des questions qui touchent la justice et la sécurité. « la mission globale du gouvernement américain est de s’assurer que l’institution de la justice fournisse aux populations centrafricains, de manière professionnelle, juste, transparente et efficace, des services dans les domaines de l’application de la loi, de la justice et de l’administration pénitentiaire. » explique jeffrey Hawkins, ambassadeur des Etats Unis en Centrafrique.

Du côté de la Minusca, cette formation est la partie la plus facile. Il incombe maintenant du devoir des participants de mettre en exergue tous ce dont ils ont appris, et c’est la parie la plus difficile. Cette institution demande aux gendarmes et policiers centrafricains de faire preuve dorénavant de leur professionnalisme et d’en transmettre aux autres.

Jean Serge Bokassa, Ministre de la sécurité trouve que la sécurité est le point central de la RCA d’actuel. Ce dernier explique que sans la sécurité, aucun secteur ne pourrait être émergent  dans l’insécurité car la sécurité est la priorité qui prime sur les autres priorités.

Pour le Ministre de la justice Flavien Mbata, « la justice centrafricaine avait été en majeur partie touché par cette crise militaro politique que le pays a traversé. Pour relever ce secteur, les forces internes doivent y mettre  leur apport. Ceux qui ont reçus les certificats aujourd’hui seront également déployés dans tous les préfectures afin de porter mains fort aux magistrats à exercer la justice dans leur ville. »

 Les participants se disent être désormais apte à  intégrer le concept de police  de proximité, respecté les droits  de l’Homme, protéger les civiles et groupes vulnérables et enfin maitriser le concept genre.

La clôture de cet atelier de formation a pris fin par des séances de remise des certificats aux gendarmes et policiers qui ont pris part à la formation. C’est depuis le 19 avril dernier que cette formation en police de proximité a débuté.

Inès Laure N’GOPOT

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments