Centrafrique: la FISCR et l'OJLD lancent une campagne de lutte contre le paludisme

0
11024
campagne de sensibiliastion paludisme@Fiacre Salabe
Campagne de sensibilisation@Fiacre Salabe

Par Fiacre SALABE

Bangui 5 juillet 2017 (www.ndjonisango.net): La Fédération internationale des sociétés de la croix rouge et du croissant rouge, en partenariat avec l’Organisation des jeunes leaders pour le développement (OJLD) ont lancé une vaste campagne de sensibilisation pour la lutte contre le paludisme à Bangui et dans certaines localités de Centrafrique. Cette campagne vise à sensibiliser les populations autochtones à prendre des précautions nécessaires pour se préserver contre le paludisme.

« En finir pour de bon avec le paludisme », tel est le thème sur lequel la campagne de cette lutte contre le paludisme a été lancé dans différentes localités notamment les 8 arrondissements de Bangui, Bégaie, Bomboyan et certaines villes comme Boali.

« Nous avons décidé de lancer cette campagne de sensibilisation pour la lutte contre le paludisme dans le pays afin d’amener les populations centrafricaines à prendre des précautions d’usage vis-à-vis de ce fléau qui tue rapidement que certaines maladies. Aujourd’hui nous avons fait cette sensibilisation grâce à l’appui stratégique et technique de la Fédération internationale des sociétés de la croix rouge et du croissant rouge », a expliqué le coordonateur de l’OJLD, Crépin Azouka.

Selon lui, il y’aura la phase de distribution des moustiquaires imprégnés aux populations centrafricaines de les localités ciblées, après cette sensibilisation.

De leur côté, les habitants des localités de Bégoa, Ouango, Malimaka, et Fatima sensibilisés sur la lutte contre le paludisme, se disent satisfaits de cette initiative.

« Il y’a des saletés qui bordent quasiment tout le quartier et qui fait que les moustiques sont partout pendant la nuit. En dehors des herbes qui poussent de manière vertigineuse, qui sont la cause redoutable du paludisme, il y’a également des eaux qui stagnent dans tous les coins et qui génèrent plus des moustiques. Donc vous voyez à peu près le danger qui guette la population de Bégoa en particulier en termes du paludisme » a témoigné Ida Yalingao, une habitante de Bégoa.

Il est à noter que cette vague de sensibilisations pour la lutte contre le paludisme organisée par l’OJLD sur appui de la FISCR, ont touché plus de 500.000 habitants. Ces manifestations font suite à la comemoration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme, et en prélude à la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées .

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires