RCA – Tuerie de Paoua : Le PUR dénonce l’arrangement masqué et la complicité entre le gouvernement et Sidiki

0
4557


 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PUR NO : PR/SG/01/2019

Le Parti de l’Unité et de la Reconstruction (P.U.R) est attristé  par la nouvelle de l’attaque le 21 mai 2019 des villages Lemouna, Koundjili et Djoumjoum, situés à quelques kilomètres de Paoua. Cette attaque injustifiée est la preuve une fois de plus que pour Touadéra et ses alliés de l’heure dont le mouvement 3R, responsable de ces crimes, la vie des Centrafricains n’a aucune valeur donc aucun prix.
Une cinquantaine de civils centrafricains innocents ont été lâchement et froidement abattus par ces entrepreneurs de la violence qui tirent leur plaisir au quotidien sur le sang de paisibles Centrafricains. De nombreux blessés et les honnêtes citoyens de ces  villages et autres contraints au déplacement et donc à vivre comme des animaux.
Cette attaque que le PUR condamne avec la dernière rigueur, consacre la fragilité de l’accord non réaliste  de Khartoum arrangé par le Président Touadera pour masquer le tissu de son échec politique. Cet accord, seule feuille de route et d’espoir pour le gouvernement centrafricain, est limité.
Le seul responsable de cette situation qui met en péril la vie de toute une Nation, est le président Touadéra qui a légitimé et renforcé le pouvoir des groupes armées non conventionnels, en nommant leurs chefs à de hauts postes de responsabilité.
Les élucubrations puériles du gouvernement centrafricain qui a choisi de lancer un ultimatum au 3R pour livrer les auteurs de ces massacres, ont pour seul objectif de faire endormir le peuple et protéger ces alliés au détriment de la souffrance des citoyens innocents et meurtris.
Le PUR tient note qu’autant que le leader de 3R est coupable autant le président Touadéra à travers sa politique attentiste, est complice des massacres des populations civiles qu’il est censé protéger. Par conséquent, le PUR appelle les Centrafricains à la vigilance face aux dérives actuelles du chef de l’Etat dont les initiatives ne cessent de montrer leurs limites, lesquelles initiatives ne sont conçues que pour protéger les groupes armés étrangers non conventionnels qui ont réussi à dominer l’Etat à cause du manque de vision d’un homme politiquement limité.
Le PUR rappelle que l’accord de Khartoum ne propose pas  de solution pacifique et concrète pour une sortie de crise en Centrafrique. Cet accord est le symbole de l’alliance électorale que Touadéra a toujours voulue conserver avec les groupes armés pour s’assurer d’un second mandat hypothétique.
Le PUR regrette la nonchalance politique légendaire dont fait preuve le président Touadéra depuis le début de son mandat. Cette attitude politique irresponsable et coupable n’a cessé de faire perdre à la République Centrafricaine de vaillantes filles et vaillants fils.
Le PUR dénonce l’arrangement masqué et la complicité entre le gouvernement et les 3R de Sidiki qui, sur demande du gouvernement, a annoncé l’arrestation et la mise à disposition de la justice des auteurs de l’attaque de Koundjili et de Djoumjoum.
Le PUR exige au Président Touadera un sens patriotique, une réaction responsable, pour enfin accepté une démarche responsable en matière de protection de la population civile. Que le président Faustin Archange Touadera  milite pour une politique rassembleur objectif pour défendre ce qui reste de notre nation.
Le Parti de l’Unité et de la reconstruction   présente ces condoléances à la Nation et aux familles des disparues ainsi que prompt rétablissement aux blessés, le PUR appelle les Centrafricains à s’opposer à toute démarche du clan Touadera tendant à nous diviser pour faire passer une politique hasardeuse.
Tous pour l’unité et la reconstruction de la nation. Que Dieu bénis le peuple et République Centrafricain
Fait le 27 mai 2019
Le Président du PUR
Eddy Symphorien Kparekouti

avatar
  S’abonner  
Notifier de