RCA: formation des conducteurs de bus, taxis et moto sur la prévention de l’incitation à la violence

0
1595
Vue des participants à la formation sur la prévention de l'incitation à la violence à la mairie de Bimbo@photo Marly Pala

Par Marly PALA

Vue des participants à la formation sur la prévention de l'incitation à la violence à la mairie de Bimbo@photo Marly Pala
Vue des participants à la formation sur la prévention de l’incitation à la violence à la mairie de Bimbo@photo Marly Pala

Bangui 14 Janvier 2020—(Ndjoni Sango) :  La mairie de la commune de Bimbo a abrité à son tour, l’atelier de renforcement des capacités des chauffeurs et conducteurs des bus, taxi-moto et taxis sur la mise en œuvre effective du Plan National pour la Prévention de l’Incitation à la haine et la violence. La cérémonie d’ouverture de cet atelier a eu lieu le mardi 14 janvier dans la salle de conférence de la mairie en présence des autorités de la localité et du Haut Conseil de Communication (HCC).

Des conducteurs des bus, taxis et taxi-moto, venus des 3ème, 6ème arrondissements de Bangui et Bimbo ont pris part à cette formation. L’objectif est de les outiller à mieux maitriser les textes relatifs à l’accord politique pour la paix et la réconciliation en République Centrafricaine afin de les vulgariser, d’après Odon Omoko-Boumon, président de la délégation spéciale de la commune de Bimbo.

« Cet atelier vient à point nommé, à l’aube des échéances électorales et nous savons tous que les principaux acteurs de ces grandes manifestations sont les jeunes, qui sont à majorité, conducteurs et chauffeurs des bus, taxis et taxi-moto. Et ce sont eux qui sont souvent très proches de la population. D’où l’importance de les sensibiliser pour qu’ils puissent servir de relais auprès du grand public. Nous allons mettre en place des mécanismes qui nous permettront de suivre de près ces jeunes formés, en ce qui concerne la mise en application de ce qu’ils ont appris », a-t-il affirmé.

Une satisfaction pour Aurel Gbako, un des participants et Secrétaire Général des conducteurs de taxi-moto du 3ème arrondissement qui promet sensibiliser ses pairs dans ce sens :

« Je suis vraiment satisfait pour l’initiative de cet atelier, qui va beaucoup m’aider dans l’exercice de mon métier de conducteur. Je servirai de porte-parole de cette formation auprès de mes frères conducteurs pour qu’ils puissent comprendre le contenu du texte de l’accord politique de paix et la réconciliation », a-t-il promis.

Il faut rappeler que cet atelier de renforcement des capacités qui est à sa deuxième journée, concerne la zone 2 regroupant les conducteurs et chauffeurs des 3ème, 6ème arrondissements de Bangui et Bimbo.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires