RCA: l’assistance au processus électoral de 2020 comme nouveau mandat de la Minusca

0
1574
Les casques de la Minusca à Bangui @photo Erick Ngaba
Les casques de la Minusca à Bangui @photo Erick Ngaba

Pala MARLY     

Les casques de la Minusca à Bangui @photo Erick Ngaba
Les casques de la Minusca à Bangui @photo Erick Ngaba

Bangui 24 janvier 2020— (Ndjoni Sango): Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies par l’adoption de la résolution 2299 du 15 novembre 2019 a prorogé le mandat de la Mission onusienne, Minusca, jusqu’au 15 novembre 2020, tout en l’élargissant à l’assistance aux processus électoraux de 2020-2021. Cette annonce a été faite le jeudi 23 janvier lors de la rencontre des cadres de la Mission avec les journalistes.

Suite à des hostilités et exactions des groupes armés qui ne cessent de s’empirer à l’intérieur de la République Centrafricaine, le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a adopté la résolution qui proroge le mandat de la MINUSCA en Centrafrique jusqu’en 2020. Cette résolution 2499 est la première adoptée depuis la signature de l’accord de paix du 6 février 2019.

Une innovation qui appuiera le processus politique, technique, logistique et sécuritaire, selon Vladimir Monteiro, porte-parole de la MINUSCA.

« la principale innovation de résolution de ce mandat, c’est l’appui au processus électoral. Un appui logistique, technique et sécuritaire à la Centrafrique pour ces prochaines élections puissent se dérouler en toute sécurité de façon inclusive sur tout le territoire. Tel est le principal point. Les autres sont des tâches qui étaient contenues dans le mandat précédent, avec un accent particulier sur la protection des civils. Car malgré l’accord, la population continue de subir des graves exactions. Donc nous continuerons à assurer et à agir pour qu’elle soit protégée », a-t-il expliqué.

Cette résolution adoptée à l’unanimité, maintiendra l’objectif stratégique qui est d’aider à créer des meilleures conditions, d’après Charles Antoine Bambara, Directeur de la Section de Communication Stratégique et de l’Information Publique de la MINUSCA.

« cette résolution maintient l’objectif stratégique d’aider à créer les conditions publiques, de sécurité et les conditions institutionnelles qui permettent de réduire durablement la présence des groupes armés et la menace qu’ils représentent en adoptant une approche globale et une posture proactive et robuste, sans préjudice des principes fondamentaux de maintien de la paix », a-t-il signifié.

La nouvelle résolution rappelle en outre que le mandat doit s’exercer selon une priorisation dont la principale est la protection des civils, y compris la mise en place de conditions de sécurité favorables à l’acheminement de l’aide humanitaire.

Il faut rappeler que la résolution 2499 est la première depuis la signature de l’accord de paix et a été adoptée à un an des élections groupées de décembre 2020 en République Centrafricaine.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments