RCA: Action citoyenne du club GIBA-BCAGS Basketball Academy à l’INJS

0
1208
Régis-Leonel Dounda ministre de la jeunesse et des sports s'entretient avec Cyrille Damango, président du club GIBA-BCAGS Basketball Academy à l'INJS@photo Marly Pala

Par Marly PALA

Régis-Leonel Dounda ministre de la jeunesse et des sports s’entretient avec Cyrille Damango, président du club GIBA-BCAGS Basketball Academy à l’INJS@photo Marly Pala

Bangui 24 février 2020— (Ndjoni Sango): L’aire de jeu de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports a été réhabilitée par l’équipe de GIBA-BCAGS Basketball Academy, après quelques années de détérioration, due aux mauvais entretiens. La restitution a eu lieu ce samedi, 22 février 2020, en présence du ministre de la jeunesse et des sports, Régis-Leonel Dounda et du staff de ladite équipe.
Depuis quelques années, les lieux des compétitions ou encore les terrains de jeux sont en état de dégradation avancée. Ce qui fait reculer la pratique de certaines disciplines sportives en République Centrafricaine.
C’est donc pour cette raison que le staff du club GIBA-BCAGS Basketball Academy avait procédé à la réfection d’un de ces endroits qui est le parquet de l’Institut National de la Jeunesse et Sport (INJS).
Un acte patriotique qu’il faut applaudir d’après Régis-Leonel Dounda, ministre de la jeunesse et des sports.

«Il est ici, question d’encourager les efforts de ce club. Car le staff de GIBA-BCAGS a beaucoup travaillé pour le rayonnement du sport en général et le basketball en particulier en République Centrafricaine. La réhabilitation de cette aire de jeu est un acte citoyen qu’il faut encourager. C’est pourquoi je suis venu ce matin pour saluer moi-même cette initiative excellente et patriotique. Il faut que la jeunesse centrafricaine puisse copier ce bel exemple pour le relèvement du sport dans le pays », a-t-il déclaré.

Un plaisir pour Cyrille Damango, président du club GIBA-BCAGS Basketball Academy qui demande des encouragements de la part des autorités.

« C’est un réel plaisir devoir le ministre venir soutenir l’œuvre que nous avons mise en place ces derniers temps. C’est vrai qu’aujourd’hui, on n’attend pas grand choses de la part des autorités, mais au moins des encouragements, venant d’elles. C’est un petit geste de la part de GIBA-BCAGS, mais qui est reconnu, cela nous va droit au cœur. Nous continuerons de mobiliser pour pouvoir avoir des infrastructures qu’il faut, afin que le sport roi puisse se développer dans des meilleures conditions. L’INJS abrite 90% de nos activités. C’est pourquoi nous avons démarré ici avant de penser à une prochaine cible», a-t-il affirmé.

Il faut souligner que la plupart des infrastructures sportives en Centrafrique sont en état de dégradation avancée. Ce genre d’initiative s’avère nécessaire pour le développement du sport dans le pays.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments