RCA: des poursuites judiciaires contre les trois fonctionnaires véreux de la Minusca

0
1142
Caricature schématisant le dépôt de plainte contre les agents de la Minusca@dessein Jimmy Nzeko

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Caricature schématisant le dépôt de plainte contre les agents de la Minusca@dessein Jimmy Nzeko

Bangui 28 février 2020–(Ndjoni Sango): La justice centrafricaine est saisie de l’affaire des trois fonctionnaires onusiens de la Minusca accusés de complicité avec les groupes armés en RCA. Le Service de Recherches et d’investigation (SRI) a enregistré une plainte déposée ce 27 février 2020, par un collectif d’avocats constitué des maîtres Eric Patrick Gaba et Ludovic Francis Mvondo-Zeu. Cette plainte serait au nom des chefs des quartiers du 3ème arrondissement de Bangui, selon des sources non officielles.
L’affaire des trois fonctionnaires onusiens de la Minusca prend une autre tournure. Les services judiciaires de la République centrafricaine sont saisis de cette affaire pour des nécessités d’enquête permettant d’établir les responsabilités de ces trois fonctionnaires notamment Ray Torres, Directeur des affaires politiques de la Minusca, Zalko Bars Dimitroff, chef de bureau de coordination à Bangui de la Minusca, Carlos José, Responsable de la coordination du 3e arrondissement de Bangui, dans les violences armées ayant endeuillé la RCA.
Après la manifestation des activistes de la société civile, les dénonciations dans la presse, et la prise de position ferme du gouvernement centrafricain vis-à-vis de la Minusca, cette affaire va désormais se régler aussi sur le terrain de la justice.

« Nous soussigné : OUABADA Kevin Sylver, Capitaine, Commandant la Section de Recherches et d’investigation, Office de police judiciare, reconnais avoir reçu ce jour 27 février 2020 Maîtres GABA Patrick Eric et MVONDO-ZEU Francis Ludovic, Avocats au barreua de Centrafrique, qui déposent plainte contre les nommés Carlos, Ray Torres, Zlakito Dimitrof et Kéita Rouge Mamady, tous personnels de la Minusca, pour association de malfaiteurs, incitation à la haine et à la violence, tentative de déstabilisation de la RCA, trafic d’influence et abus d’autorité », c’est le contenu de la plainte déposée à la SRI dont Ndjoni Sango s’est procurée une copie.

Le dépôt de cette plainte contre Ray Torres, Zalko Bars Dimitroff, et Carlos José, traduit l’engagement des citoyens centrafricains de finir avec les mauvaises conduites des fonctionnaires de la Minusca qui outrepassent leurs missions en RCA.
La plainte est l’expression de ras-le-bol de la population centrafricaine qui, depuis la nuit des temps, ne cesse de dénoncer les manœuvres dilatoires qu’entreprennent certains agents engagés par l’ONU dans le cadre de sa mission de la pacification de la RCA.
Malgré tout, la Minusca et l’ensemble de ceux qui représentent la communauté internationale en RCA refusent de regarder dans leur miroir afin de constater ce que l’on ne cesse de dénoncer. Affaire à suivre…

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments