RCA: Bruce Lorenz Biber, nouveau Chef de délégation du CICR

0
2541
Bruce Lorenz Biber, nouveau Chef de délégation du CICR en Centrafrique @photo Marly Pala

Par Marly PALA

Bruce Lorenz Biber, nouveau Chef de délégation du CICR en Centrafrique @photo Marly Pala

Bangui 10 mars 2020—(Ndjoni Sango). Bruce Lorenz BIBER remplace Valérie Petitpierre à la tête de la délégation du Comité International de Croix-Rouge (CICR) en Centrafrique. La cérémonie de passation de service a eu lieu le vendredi 6 mars au restaurant Rock Club de Bangui, en présence de plusieurs personnalités nationales et internationales.
Le Comité International de Croix-Rouge est en Centrafrique pour répondre aux besoins humanitaires urgents après les crises militaro-politiques perpétrées qui ont secoué et fragilisé le pays. Malgré les tracasseries et des incidents que ce comité a rencontrés sur les terrains dans l’exercice d’aide aux victimes, il reste déterminé pour poursuivre ces actions.
Après un travail consommé de la sortante, Valérie Petitpierre, c’est le tour d’un nouveau Chef de délégation afin de relever les défis, visant à secourir les populations qui ont besoin d’assistance humanitaire. Une piste bien tracée que nous allons suivre, d’après Bruce Lorenz BIBER, nouveau Chef de délégation du CICR.

« C’est vraiment un sentiment de satisfaction. Car elle nous a mise sur une bonne piste que nous allons suivre dans l’intérêt des personnes qui souffrent le plus en Centrafrique. Mais cela répond aussi à notre mandat, en tant que Croix Rouge, c’est-à-dire qu’on se concentre sur des personnes qui sont affectées le plus par la situation actuelle, la population civile, les détenus et les malades et blessés. Tout ce qu’on fait, c’est pour améliorer les conditions des trois catégories de ces personnes. Il y a énormément des défis pour la population centrafricaine, mais on peut saluer le courage des gens, malgré l’environnement très difficile, on ne perd pas espoir. On est aussi là pour redonner espoir, pour soutenir le sentiment d’espoir qui existe et qui doit exister pour pouvoir traverser ces périodes difficiles dans l’espoir de Centrafrique. Nous ferons tout pour être une source d’espoir pour ceux qui sont les plus affectés par la situation actuelle en Centrafrique », a-t-il déclaré.

Il faut souligner que ce nouveau Chef de délégation arrive au moment où les besoins d’aide humanitaire pour les personnes touchées par les crises centrafricaines restent un grand défi à relever.

avatar
  S’abonner  
Notifier de