5ème session évaluative de l’AANOA au Mali

0
819
La 5ème session ordinaire de l’association des académies nationales olympiques d’Afrique (AANOA) au Mali

Par Fiacre SALABE

La 5ème session ordinaire de l’association des académies nationales olympiques d’Afrique (AANOA) au Mali

Bangui 16 mars 2020—(Ndjoni Sango) : La 5ème session ordinaire de l’association des académies nationales olympiques d’Afrique (AANOA) s’est ouverte ce vendredi 13 mars dans la capitale de Bamako, regroupant une trentaine des pays participants autour de la table, pour discuter de l’avenir des disciplines sportives à travers l’Afrique. Durant trois jours, les responsables des académies nationales olympiques regroupés à Bamako auront non seulement à partager des expériences, mais aussi à discuter de la mutualisation de leurs efforts communs, en vue de vulgariser les valeurs de l’Olympisme partout en Afrique.
Ils sont au total 36 représentants des académies nationales olympiques (ANO) à travers l’Afrique, à se réunir depuis ce jeudi 12 mars, dans les locaux de l’hôtel Laïco Amitié à Bamako pour partage d’expérience, et envisager des actions pour l’avenir des sports en Afrique. L’association des académies nationales olympiques d’Afrique (AANOA) siégeant en Tunisie, a été créée en 2004 et regroupe au plus de 36 pays en son sein.
L’AANOA tient tous les deux ans, son assemblée générale évaluative, dans l’optique de faire le bilan de activités menées par les académies nationales olympiques (ANO) de chaque pays membre. Cette occasion permet également aux différentes académies nationales olympiques de présenter leurs rapports d’activités menées dans leurs pays respectifs, aux fins de mutualiser leurs expériences.
La vulgarisation des valeurs olympiques en Afrique à travers le centre africain des études olympiques créé au Cameroun, en passant par la promotion de la pédagogie et la recherche sur l’olympisme en Afrique, en sont quelques objectifs poursuivis par l’AANOA. L’autre but poursuivi par l’AANOA vise la transformation de la société africaine par l’encrage des valeurs olympiques afin d’en faire une société pacifique et meilleure.
Le bureau exécutif directeur de l’AANOA est présidé par le Tunisien Ridha Layouni, secondé des trois vices présidents dont le Kényan James Chacha, le Centrafricain Anicet Guiyama-Massogo, la 1ère Dame Malienne Aminata Maïga Kéïta. Cette session évaluative de l’AANOA s’est déroulée sous l’égide de Mustapha Bérraf, président de l’association des comités olympiques d’Afrique (ACNOA), organe d’appui technique et financier de l’AANOA.
Il est à noter que cette 5ème session de l’AANOA qui prendra fin ce dimanche 15 mars à Bamako, a connu aussi la participation du Comité national olympique centrafricain (CNOSCA), par l’entremise de son président Gilbert Gresenguet, en sa qualité du président de la commission culture et éducation de l’ACNOA.

avatar
  S’abonner  
Notifier de