RCA: l’ANE se dit confiante de mise en place de ses démembrements

0
611
Centrafrique-ANE-Ndjoni-Sango
Les cadres de l'autorité nationale des élections lors de la délibération des résultats des élections de 2015-2016 en RCA@photo Erick Ngaba

Par PAT ADOU

Les cadres de l’autorité nationale des élections lors de la délibération des résultats des élections de 2015-2016 en RCA@photo Erick Ngaba

Bangui 18 mars 2020___(Ndjoni Sango) : Le vendredi 13 mars, les Commissaires électoraux avec à sa tête la Présidente Marie Madeleine N’kouet-Hoernaert, ont conféré avec les professionnels des médias sur le processus électoral et particulièrement sur le sujet de mise en place des démembrement de l’ANE dans les préfectures, sous-préfectures du pays ainsi que dans les arrondissements de la capitale , Bangui.
Dans ses propos, la présidente déclare qu’il est important pour l’Autorité nationale des élections, de faire le point des grandes opérations électorales qui ont été réalisées, ainsi que celles planifiées dans l’optique d’atteindre le dimanche, 27 décembre2020, date du 1er tour des élections présidentielle et législatives.
Ainsi, elle a fait mention des activités de cartographie électorale qui se sont déroulées depuis le mois de novembre 2019 et sont en train de se terminer en ce mois de mars 2020. Elles ont permis de répertorier les anciens et nouveaux Centres d’enregistrements et futurs Centres et bureaux de vote.
Par ailleurs, du 03 au 12 mars, des missions de l’ANE ont été déployées pour mettre en place les démembrements dans les préfectures de l’Ombella-M’poko, Lobaye, Sangha-Mbaéré, Mambéré Kadéi, Nana-Mambéré, Ouham et Ouham-pendé. Aussi, les démembrements de l’ANE dans les 8 arrondissements de la capitale Bangui, viennent également d’être mis en place ce vendredi, 13 mars 2020 et se poursuivent. Ceux, relevant des autres préfectures, ainsi que ceux des Ambassades ou Consulats, se sont mis en place dans les jours à venir.
Il s’agira de mette en place un total de 143 démembrements dont 126 sur le territoire national et 17 à l’extérieur du pays. Au fait, les démembrements comme le prévoit le code électoral, sont les bras ouvriers de l’ANE au niveau décentralisé.
Ils aident l’ANE dans les préparatifs et la mise en œuvre des inscriptions des électeurs, l’installation des bureaux de vote et appuieront le déploiement du matériel électoral.
En aucun cas, ils interviendront dans les votes ou les dépouillements des scrutins. Pour ces opérations, il convient de signaler que les autorités politico-administratives locales ont été mises à contribution. Ceci consiste à sensibiliser, informer les parties prenantes au processus électoral en cours à savoir, les partis politiques, les pouvoir publics et la société civile.
Il s’agit de susciter par entité, la production de cinq dossiers de candidatures et la proposition de deux membres devant siéger au Comité de sélection.
Egalement, il est question d’informer les entités en question sur l’exigence légale du quota de 35% des candidatures féminines (parmi les 5 membres des démembrements, il devait avoir au moins 1 femme).
Les éléments constitutifs du dossier de candidature doivent comprendre une copie de nationalité Centrafricaine, un acte de naissance légalisé, être titulaire d’un diplôme du niveau Bac ou un diplôme équivalent et une attestation certifiant l’expérience du candidat dans le domaine électoral est un atout.
D’après la présidente de l’ANE, les activités de mise en place des démembrements se sont bien déroulées dans les localités précitées. L’ANE n’a pas enregistré de réclamations sur le terrain, contrairement aux cris des états-majors des partis politiques qui crient à la manipulation tendant à bourrer les démembrements par les représentants du MCU.
A ce sujet, l’ANE qui est un organe technique, neutre et indépendant, chargé de la préparation et de l’organisation des élections en RCA, n’a pas vocation à truquer les résultats, quel que soit le type de scrutin.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments