RCA : la Banque mondiale octroie 7,5 millions de dollars pour faire face au COVID-19

0
573
Centrafrique-Banque-Mondiale-Covid-19-Ndjoni-Sango
Audience du président Touadera avec le représantant pays de la Banque mondiale en RCA Han Fraeters

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 25 Avril 2020—(Ndjoni Sango) : La Banque mondiale a approuvé le jeudi 23 Avril, un don de 7,5 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour aider la République Centrafricaine à faire face à la menace de la pandémie de COVID-19 et renforcer la préparation des systèmes nationaux aux urgences de santé publique.

La Banque mondiale vient de faire son entrée dans le concert des dons apportés à la République  Centrafricaine. C’est dans ce cadre que le  Projet de préparation et de riposte à la pandémie de COVID-19 va apporter une aide immédiate à la République centrafricaine afin de l’aider à prévenir la propagation du coronavirus, en déployant des stratégies de confinement et en renforçant les capacités d’intervention sanitaire d’urgence en cas de flambée épidémique.

Le projet a pour objectif de fournir des équipements médicaux et des médicaments essentiels, des kits de test et des équipements de protection pour le personnel aux avant-postes et d’assurer l’accès de la population à l’eau et à des produits d’hygiène.

Il va également contribuer à améliorer la coordination et le soutien aux mesures de préparation, former le personnel soignant et organiser des campagnes de communication et de sensibilisation sur les risques encourus auprès des habitants.

« Dans des pays fragiles comme la République centrafricaine, il est particulièrement important de renforcer le système de santé et d’aider le personnel sur le terrain à apporter une réponse adaptée. Mobilisée en urgence, cette aide va aider le pays à affronter la menace de l’épidémie de coronavirus, sachant que l’essentiel des fonds sera déboursé dès les premiers mois », a souligné Jean-Christophe Carret, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République centrafricaine.

Le Groupe de la Banque mondiale prend des mesures rapides et de grande envergure en vue d’aider les pays en développement à renforcer leur action contre la pandémie et à améliorer la veille sanitaire et les interventions de santé publique, tout en soutenant le secteur privé pour permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités et maintenir les emplois.

Cette institution de la Banque mondiale n’est pas restée là, elle prévoit d’apporter jusqu’à 160 milliards de dollars de financement au cours des 15 prochains mois, afin d’aider les pays à protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le redressement de l’économie.

L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Ses ressources bénéficient concrètement à 1,6 milliard de personnes. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités de développement dans 113 pays. Le volume annuel de ses engagements est en constante augmentation et s’est élevé en moyenne à 21 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 61 % environs de ce montant étant destinés à l’Afrique.

A titre de rappel, l’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à taux faible ou nul pour financer des projets et des programmes de nature à stimuler la croissance économique, réduire la pauvreté et améliorer la vie des plus démunis.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments