RCA : le comité stratégique examine l’état d’avancement du processus électoral

0
585
Centrafrique-election-ndjoni-sango
Les membres du comité stratégique d'appui au processus électoral

Par Marly Pala

Bangui 22 juin 2020— (Ndjoni Sango) : Le gouvernement examine l’état d’avancement du processus des prochaines échéances électorales en République Centrafricaine. Cette étude a eu lieu le vendredi, 19 juin, lors de la réunion du comité stratégique d’appui à ce processus, tenue dans la salle de conférence de la primature à Bangui.

Les élections groupées se tiendront dans 6 mois en République Centrafricaine. A cet effet, plusieurs moyens ont été mis en place par le gouvernement et l’Autorité Nationale des Elections (ANE) afin de faciliter le bon déroulement de ce scrutin.

Ces moyens sont entre autres, la cartographie électorale, la formation des formateurs des membres de démembrements de l’ANE dans les différentes villes du pays et aussi le déploiement des matériels électoraux.

Et pour une bonne marche de ce processus, il faut qu’il y ait des mécanismes de suivi. C’est pour cette raison que le Chef du gouvernement, Firmin Ngrébada a tenu une réunion avec les membres du comité stratégique afin de connaitre l’état d’avancement dudit processus.

Une réunion pendant laquelle, il est ressorti que ce processus suit bien son cours et il ne reste qu’à passer aux actions, c’est-à-dire l’enregistrement des électeurs dans la liste électorale, prévue le 22 juin prochain.

Sur cette question d’enregistrement, Bernard Kpongaba, vice-président de l’Autorité Nationale des Elections émet une petite problématique sur la fonctionnalité des logiciels.

«Des problèmes techniques liés à la fonctionnalité des pilotes ou logiciels devant permettre un meilleur fonctionnement des tablettes numérisées. Si le problème technique était réglé avant le week-end la date du lancement devait être maintenue, à défaut elle pourrait intervenir 1 ou 2 jours plus tard », a-t-il indiqué.

En réponse à cette théorie, le Premier Ministre a pour lui, souhaité que ce recensement soit tenu dans le délai. Dans le cas échéant, il faut qu’un communiqué soit fait autour de ce report du lancement pour une meilleure compréhension du public.

Signalons que plusieurs membres du démembrement sont déjà déployés par l’Autorité Nationale des Elections à l’intérieur du pays alors que la situation sécuritaire reste encore instable dans certaines villes de Centrafrique. Et l’enregistrement de la population sur la liste électorale est officiellement prévue, ce lundi 22 juin mais reporté.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires