RCA : le gouvernement se penche sur le développement à l’horizon 2050

0
248
Centrafrique-gouvernement-ndjoni-sango
Réunion du gpuvernement avec les partenaires au développement sur la vision de la RCA à l'horizon 2050

Par Marly PALA

Bangui 23 juin 2020— (Ndjoni Sango): Le gouvernement se pencher sur le développement de la République Centrafricaine avec l’appui des partenaires financiers, la vision à long terme d’ici 2050. L’idée de ce projet de reconstruction prospective a vu le jour lors d’un atelier d’échanges, tenu le samedi, 13 juin dernier dans la salle de conférence du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération à Bangui.

Après les multiples crises militaro-politiques à répétition qui ont réduit l’économie de la République Centrafricaine sur tous les plans, le pays commence peu à peu à sortir sa tête de l’eau à travers le plan de relèvement, de consolidation de la paix et de développement socio-économique.

Ceci, suite au retour à la légalité constitutionnelle de 2016 avec l’élection démocratique de Faustin Archange Touadera à la magistrature suprême de l’Etat.

Pour ramener la Centrafrique dans le concert des nations, les hauts dirigeants ont mis avec l’appui des partenaires techniques et financiers une vision à long terme pour le développement du pays dans 30 ans, c’est-à-dire jusqu’en 2050.

Depuis 1960, année de l’accession de la République Centrafricaine à l’indépendance, plusieurs plans de développement, objectivant la réduction de la pauvreté à travers la promotion du secteur productif comme l’agriculture, l’élevage et le développement de l’industrie ont été élaborés.

Mais ces programmes ont été réduits en cendre suite aux multiples conflits sociopolitiques et militaro-politiques qui ont débuté depuis les années 90 jusqu’aujourd’hui.

L’initiative de cette vision est salvatrice pour la mise en marche d’un développement durable de la Centrafrique dans les prochaines années à venir.

Cette vision prospective de développement de la République Centrafricaine à l’horizon de 2050 vient confirmer la promesse des autorités de faire du développement intégré et durable de ce pays, la priorité des priorités afin de réduire à néant, la pauvreté qui frappe de plein fouet le peuple centrafricain.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments