RCA : les allégations de Dologuelé montrent les limites d’une opposition aux abois, selon Talitha Koum

0
343
Centrafrique-Dologuelé-Ndjoni-Sango
Anicet Georges Dologuelé, opposant politique et président de l'Union pour le Renouveau Centrafricain@photo Erick Ngaba

Par Mamadou NGAÎNAM

Bangui 13 juillet 2020—(Ndjoni Sango) : Lors d’un point de presse tenu hier dimanche à Bangui, le leader du mouvement Talitha Koum Centrafrique Blaise Didacien Kossimatchi, a formulé des observations à travers une déclaration, relatives à la sortie médiatique du chef de file de l’opposition et leader de la COD 2020 Anicet Georges Dologuélé, la semaine dernière sur les ondes de radio Ndekeluka.

Dans sa déclaration, il a qualifié la prise de position de Dologuélé suite à l’enrôlement des électeurs sur la liste électorale de véritable diatribe éhontée, à l’endroit du président Faustin Archange Touadéra.

 Il qualifie le fait que les propos du leader de l’URCA suite à l’assassinat des éléments des FACA tombés récemment dans l’embuscade des 3R, de cécité politique, et d’amateurisme béat indigne. Selon lui, des avancés ont été enregistrées par les autorités de Bangui, sur le plan politique, sécuritaire, voire social.

« Un contexte sécuritaire de plus en plus apaisé avec les effets positifs de l’APPR/RCA déjà perceptibles par la réduction des violences à l’endroit des civils, une accalmie observée par la plupart des groupes armés et la mise en œuvre effective du DDRR avec le lancement des USMS. Un contexte politique caractérisé par une politique de main-tendue et un dialogue permanent entretenu par le pouvoir et les forces vives comme en témoignent les audiences accordées à certaines personnalités politiques il y a peu par le Chef de l’Etat Un contexte social apaisé grâce au payement réguliers des salaires des fonctionnaires et l’apurement progressif des arriérés de salaires que lui DOLOGUELE a contribué à générer en son temps comme Premier Ministre en contribuant à la paupérisation de la population », lu-t-on dans la déclaration de Talitha Koum Centrafrique.

S’agissant de l’achat de conscience des députés lors de la récente session extraordinaire pour le vote du projet de loi portant organisation et fonctionnement de l’ANE proposée par le gouvernement, la déclaration de Talitha Koum Centrafrique a qualifié la sortie de Dologuélé de délire, et de masturbation intellectuelle.

« DOLOGUELE veut coûte-que-coûte occulter les efforts louables consentis par les autorités dans la lutte contre la corruption », poursuit la déclaration.

Pour ce qui concerne le processus électoral, Talitha Koum Centrafrique a précisé que l’ANE a déjà mis en marche les opérations visant la réussite des élections, peu importe les considérations de la CODE 2020.

« L’ANE est mise devant ses responsabilités par l’Assemblée Nationale à travers un vote qui traduit la vitalité de notre démocratie. N’en déplaise aux détracteurs du CODE 2020, le Président TOUADERA est bien au-dessus de la mêlée et reste sans conteste le champion de l’Etat de droit qui accepte le jeu de la séparation des pouvoirs. Dans tous les cas le Gouvernement suit de près l’évolution du processus au même titre que tous les acteurs de la vie politique nationale », indique la déclaration de Talith Koum Centrafrique.

Pour Kossimatchi, le Président Faustin Archange TOUADERA et son gouvernement sont à pied d’œuvre sur les questions sécuritaires et sociales, et que le peuple est témoin des avancées notables obtenues grâce à la détermination du président de la République Faustin Archange Touadéra.

Il rappelle que le peuple veut aller au vote pour marquer son adhésion à la politique de paix, d’unité nationale et de cohésion sociale entreprise par les autorités centrafricaines.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments