RCA: plus de 26000 candidats composent le baccalauréat 2020

0
315
Centrafrique-Ndjoni-Sango
Des candidats composent le baccalauréat au centre numéro 3 au lycée de Miskine @photo Ercik Ngaba

Par Dieudonné ZEKE     

Bangui 7 octobre 2020—(Ndjoni Sango) : Malgré la pertinence de la pandémie du coronavirus dans le pays, des élèves candidats au baccalauréat ont démarré le mardi dernier le baccalauréat sur l’ensemble du territoire centrafricain.

Plus de 26000 candidats se sont présentés mardi 06 octobre 2020 dans les différents centres d’examens à Bangui ainsi qu’à l’intérieur du pays. Ce diplôme  intervient après sept mois  d’études qu’a connus une rupture à cause de l’avènement de la COVID-19.

Ainsi, cette rupture qui a duré trois mois, a commencé depuis le mois de mars à août de l’année en cours. Et le gouvernement  dans le cadre de la maladie a édicté des mesures barrière  pour faire éviter le mal.

Les candidats ont composé à l’issue de deux mois de cours donc du mois d’août à septembre après le déconfinement.

Après avoir parcouru le centre numéro 03, c’est-à- dire le Lycée de MISKINE, les activités se déroulent bien. Selon Dr Semboli Olivia, présidente du centre, elle  affirme que les candidats ont été convoqués depuis le lundi  la veille.

« Pour, aujourd’hui, c’est-à-dire mardi à 07h 00, ils ont été ponctuels, les surveillants également et donc, on n’a pas eu tant de soucis pour le moment. Les contrôles se sont bien effectués et la première épreuve, c’est-à-dire l’épreuve de philosophie, a été bien lancée. Pour le moment, il n’y a aucun  d’incident », a dit Olivia Semboli.

Concernant les épreuves, Olivia Semboli a indiqué que pour le moment, la tendance c’est qu’elle est difficile pour certains et facile pour d’autres. Maintenant il reste à savoir s’ils disent même la vérité. « Mais pour le niveau, je comprendre que c’est un sujet abordable si vraiment ils ont eu le background, s’ils ont été bien formés », a-t-elle ajouté.

Malgré les difficultés pour les uns, Jordy Prince Zoumanda, candidat et élève en classe de Terminale A4’ à l’Institut Providence de Gbangouma, se dit satisfait avec les épreuves car « les sujets déjà composés sont abordables », a-t-il soutenu.

De ce fait, ce centre n°03 comporte au total 765 candidats inscrits sans tenir compte des absents. Pourtant la rumeur persiste que le second groupe n’aura pas lieu pour des raisons liées au Covid19.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments