RCA: implication avérée du Tchad dans la déstabilisation des institutions républicaines

0
955
Tchad-déby-macron-Ndjoni-Sango
de gauche à droite les présidents tchadien et français Idriss Déby et Emmanuel Macron

Par Erick NGABA

Bangui 15 janvier 2021— (Ndjoni Sango) : Depuis la nuit des temps, le Tchad s’implique dans la déstabilisation des institutions républicaines de son voisin la RCA, à travers les mercenaires à la solde d’Idriss Déby  Itno qui ajout sous les ordres de la France. Plusieurs mercenaires tchadiens font partie des rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) ayant attaqué la périphérie de Bangui.

La périphérie de la capitale centrafricaine a été la cible d’attaque des rebelles de la CPC aux premières heures du mercredi 15 janvier 2021. Grâce à la bravoure des forces armées centrafricaines et de ses alliés, la ville de Bangui et ses environs ont été sauvées de la tentative de déstabilisation des institutions républicaines. Car, l’armée nationale appuyée par les forces spéciales rwandaise, russe ainsi que les casques bleus de la Minusca a mis en débandade ces rebelles.

Plus de trente combattants rebelles ont été neutralisés et d’autres capturés avec un arsenal d’armes saisies selon un bilan provisoire présenté par le chef du gouvernement centrafricain, Firmin Ngrébada.

Parmi les assaillants tués et captures se trouvent des ressortissants tchadiens enrôlés au sein de la rébellion CPC. Certains ont été présentés à la presse et même sur la chaîne de la télévision centrafricaine et sur les réseaux sociaux.

Dans un communiqué, le gouvernement tchadien prouve qu’il est au courant de la participation des ressortissants tchadiens dans la déstabilisation de la République centrafricain.

« Des sources dignes de foi indiquent que des ressortissants d’origine tchadienne ont été recrutés à Bangui pour combattre comme des mercenaires au sein des milices. Le gouvernement condamne l’enrôlement des ressortissants tchadiens par toutes les parties ou conflit, pour les armer et les utiliser comme des combattants », indique le communiqué du gouvernement tchadien en date du 14 janvier 2021, signé par le ministre de la communication Cherif Mahamat Zené.

A travers ce communiqué, le Tchad met en garde ses ressortissants en RCA contre toutes activités illicites ou comportements répréhensibles, susceptibles de mettre en danger leur vie et les relatives avec la RCA.

Tout est clair que le Tchad contribue à la déstabilisation de la RCA et constitue un pays fournisseur des combattants mercenaires aux différentes rebellions qui sont créées en Centrafrique.  A chaque rebelle, les ressortissants tchadiens s’impliquent.

Il faut que les autorités centrafricaines arrivent mettre fin aux comportements déstabilisateurs du Ndjamena contre la RCA qui ne cesse de subir des agressions extérieurs.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires