RCA: le drapeau russe remplace le drapeau français à Bangui

1
1501
drapeau-russe-ndjoni-sango-centrafrique
La population tient à la main le drapeau de la Russie lors d'une manifestation de soutien à l'engagement militaire de la Russie à Bangui

Par Erick NGABA

Bangui 16 février 2021— (Ndjoni Sango) : La République centrafricaine est devenue le théâtre de la géopolitique et stratégique des grandes puissances mondiales depuis l’accession au pouvoir du président Faustin Archange Touadera en mars 2016, qui a pu diversifier la coopération. Visiblement sur le terrain, tout se joue entre la France, pays colonisateur, et la Russie qui réapparait comme un partenaire stratégique sur lequel Bangui compte pour souffler l’air nouveau.

Les jeux politiques entre les grandes puissances internationales sont de jour en jour visibles en République centrafricaine, pays riche en ressources naturelles non exploitées. Le potentiel naturel de ce pays d’environ 5 millions d’habitants et de 623 milles kilomètres carrés, attire de plus en plus des puissances occidentales.

Sous le joug de la dépendance de la France depuis des décennies marquées par des séries de coup d’Etat et de rébellion, la République centrafricaine est sur la voie de s’ouvrir aux nouveaux partenaires. Entre temps avec la Fédération de la Russie, le pays renoue les liens de coopérations existants depuis l’époque de l’empereur centrafricain Jean Bedel Bokassa quelques années après l’indépendance en aout 1960.

Un an après l’accession au pouvoir de l’actuel chef de l’Etat centrafricain, les relations bilatérales sont ressuscitées et se consolident davantage sur plusieurs plans. Formation des forces armées centrafricaines (FACA) et leur dotation en armes, l’assistance militaire auprès du gouvernement, l’assistance humanitaire et des actions culturelles ont permis à la Russie d’occuper le terrain en République centrafricaine.

Partant de ces actions mentionnées, la Russie a réussi à séduire la population centrafricaine qui a désormais un regard tourné vers ce partenaire stratégique. Aux yeux de la population centrafricaine, la Russie agit en partenaire front et sérieux dans des moments difficiles que connaît la RCA.

L’appui militaire de la Russie aux côtés des forces armées centrafricaines pour combattre la rébellion CPC vient stimuler le degré d’affection que la population centrafricaine a envers ce pays. Ce qui fait qu’aujourd’hui dans les rues de Bangui la capitale, le drapeau russe flotte de partout.

Chez les vendeurs ambulants, sur des kiosques, dans les véhicules, et entre les mains des enfants, le tricolore russe flotte. Du coup, le constat qui se dégage est que le tricolore français semble ne pas avoir de sens aux yeux de la population centrafricaine qui fustige la France jugée pleinement impliquée dans les complots de déstabilisation de la République centrafricaine depuis l’indépendance.

Ce constat marque un tournant décisif dans la diplomatie centrafricaine qui s’ouvre aujourd’hui au reste du monde pour l’essor ce pays riche en ressource naturelle mais dont la population vie dans la précarité.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Judicael Ouikon-Dongongo
14 jours il y a

Il est temps que nous nous levons tous comme un seul homme pour bouter hors de nos frontières la sinistre francafrique.