RCA: la Minusca réitère son engagement à appuyer la lutte contre le Covid-19

0
85
Dépistage-covid-19-ndjoni-sango-centrafrique
Dépistage volontaire au Covid-19 du personnel soignant à l'hôpital communautaire de Bangui.

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 9 avril 2021—(Ndjoni Sango) : La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca) a renouvelé son appui au gouvernement centrafricain dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus au moment où les autorités sanitaires font état d’une « hausse des contaminations locales des cas de Covid-19 ». Cette annonce a été faite le mercredi 7 avril 2021 lors de sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire. 

Pendant que le gouvernement se prépare à lancer dans les jours à venir une vaste campagne de vaccination contre le Covid-19, la mission onusienne en République centrafricaine annonce sa disponibilité à apporter les moyens logistique et sécuritaire permettant au personnel de santé de mieux mener cette vaccination.

Le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro, lors de cette conférence de presse à annoncer aux professionnels des médias que la mission des Nations-Unies reste « disponible à apporter son soutien notamment aux plans logistique et, si nécessaire, sécuritaire pour permettre la libre circulation des agents de santé à vacciner les populations ». Il a par ailleurs, rappelé le soutien de la Minusca en coordination avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis l’apparition du virus dans le pays en mars 2020.

« 7,5 millions de dollars, soit environ 4.125.000.000 de francs CFA, ont été disponibilisés par la Minusca dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 à Bangui et en provinces, dans le cadre du plan de réponse du gouvernement, notamment en réorientation une partie du budget des projets à impact rapide et des fonds programmatiques », a dit le porte-parole.

Selon lui, les actions multiformes ont notamment porté sur le renforcement des capacités de contrôle à l’aéroport international de Bangui-M’poko, la construction ou la réhabilitation de centres d’accueil et de traitement des patients.

Ensuite, « Le don de tests de dépistage, l’amélioration de l’accès à l’eau pour la population, la dotation en produits d’hygiène, l’aménagement de centres de quarantaine, le transport et l’appui à la campagne de sensibilisation sur le Covid-19 », a-t-il conclu.

Cependant, le ministère de la Santé et de la Population, dans un communiqué publié le 7 avril 2021, appelle les Centrafricains à renforcer les mesures barrières et de distanciation sociale dans cette période marquée par la deuxième vague de la pandémie.

A titre de rappel, le département de la santé dans sa dernière note d’information, a annoncé 37 nouveaux cas de Covid-19 dont 22 de sexe masculin et 15 de sexe féminin, confirmés le 06 avril 2021 sur le territoire centrafricain. A ce jour, selon le gouvernement, le nombre total des cas confirmés est de 5402 dont 5056 patients guéris et 74 décès (26 en milieu hospitalier et 48 en milieu extra hospitalier).

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments