RCA: reprise de la ville d’Alindao par les FACA et alliés russes

0
448
Les forces armées centrafricaines lors d'une offensive contre les rebelles de CPC en décembre 2020 près de la ville de Bossembelé en décembre 2020@crédit photo Erick Ngaba

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 30 juin 2021—(Ndjoni Sango) : La ville d’Alindao, l’une des Sous-préfectures de la Basse-Kotto, située à 505km de Bangui au centre-est de la République centrafricaine, est reprise désormais par les FACA appuyées par les instructeurs russes au début d’après-midi du mardi 29 juin 2021. Les rebelles de l’UPC qui contrôlaient la ville pendant 24h, ont pris la fuite précipitamment. 

Suite aux attaques menées par des combattants de l’UPC le lundi 28 juin dernier dans la ville d’Alindao, la ville retient son souffle après l’arrivée massive des instructeurs russes aux côtés des forces armées centrafricaines (FACA) début d’après-midi du mardi dernier.

Les forces négatives qui ont fait leur incursion dans ladite localité, ont pris la poudre d’escampette, face à l’avancée des forces alliées russes venues de Bambari en renfort pour libérer cette zone des gouffres de ses assaillants.

A en croire plusieurs sources locales jointes la rédaction de Ndjoni Sango, les instructeurs russes et les forces armées centrafricaines ont repris le contrôle entier de la ville dont certaines zones stratégiques étaient occupées depuis le lundi dernier par les forces non conventionnelles, qui sèment la panique et la désolation au sein de la population civile.

Les mêmes sources indiquent que les populations civiles qui se sont refugiées aux Eglises catholiques et Elim, commencent à regagner timidement leur domicile, et les activités commerciales reprennent son cours normale.

« La situation semble redevenir normale après l’arrivée des forces russes venues en renfort aux FACA, basées dans la ville d’Alindao. Depuis lundi, la ville est contrôlée par les éléments d’UPC qui sillonnent les quartiers avec des armes. Actuellement, les hommes de l’UPC se sont retirés de la ville sur la pointe des pieds, abandonnant quelques bagages et matériels », a témoigné cet habitant d’Alindao sous couvert d’anonymat.

Concernant les forces armées centrafricaines (FACA), basées dans la ville, une autorité locale indique que suite aux attaques de l’UPC dans la matinée du lundi 28 juin 2021, les militaires se sont repliés au niveau de la base de la Minusca à quelques heures de combat les opposants avec les rebelles.

Elle a, par ailleurs, ajouté que « les FACA sont visibles dans la ville après l’arrivée des instructeurs russes, et nous tenons à préciser que la ville a été libérée grâce aux forces russes venues de Bambari », a conclu cette autorité locale jointe par Ndjoni Sango.

Au moment où nous mettons cette information sous presse, un calme précaire règne actuellement dans le centre-ville d’Alindao avec les patrouilles conjointes FACA-instructeurs russes. Il est à rappeler que le bilan du combat de lundi précédent, fait état de quatre (4) morts dont deux gendarmes, deux civils et plusieurs blessés.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires