« La France doit changer de logiciel en Centrafrique » exige la Galaxie nationale

0
166
Les cadres de la Galaxie nationale en conférence de presse @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 13 Juillet 2021—(Ndjoni Sango) : Pour la plateforme Galaxie nationale, la France a joué au pourrissement en Centrafrique et son hostilité au régime démocratiquement élu du Président Touadera n’est plus à démontrer, d’où la nécessité de réviser les accords qui lient les deux pays. Au cours d’une conférence de presse tenue le dimanche dernier par son coordonnateur, Blaise Didacien Kossimatchi, la Galaxie nationale a exigé que la France change sa vielle politique en Centrafrique pour jouer enfin jouer franc jeu avec le gouvernement.  

A travers sa conférence de presse, la Galaxie Nationale, un mouvement de la société civile, a présenté les griefs de la population retenus contre la France dans ses relations jugées tumultueuses avec la République Centrafricaine. Ces griefs, c’est en quelque sorte ce qui a motivé les prises de position de ce mouvement qui hausse le temps face à la France.

« On reconnaît les bons amis dans le malheur, la France nous a tourné le dos, elle a tourné le dos au peuple centrafricain et nous laisse à présent mourir du venin mortel qu’elle a inoculé en Centrafrique grâce aux groupes armés et autres mercenaires qu’elle entretient mais aussi à travers son soutien actif à une certaine classe politique acquise à sa cause », a déclaré Blaise Didacien Kossimatchi, coordonnateur de la Galaxie nationale.

Le peuple n’est pas dupe et ne se laissera plus manipuler, c’est ce qu’a fait savoir le mouvement qui ne tarde pas un seul instant à dénoncer les manœuvres de déstabilisation de la RCA.

« Nous appelons à des relations saines et gagnant-gagnant mues par le respect mutuel et la solidarité entre nos deux peuples. Nous disons non au néocolonialisme français en Centrafrique et à la campagne d’isolement sur la scène internationale entretenue par la France contre les autorités centrafricaines. Nous disons non au soutien de la France aux forces négatives et forces du mal en Centrafrique et à l’obsession de la France à maintenir l’embargo sur les armes contre le peuple centrafricain » a dénoncé le coordonnateur de la Galaxie nationale.

Face cette rude bataille contre la grande puissance coloniale, le mouvement décide de continuer de mobiliser le peuple centrafricain pour défendre ses intérêts et ceci « au péril de notre vie ».

La Galaxie nationale est claire et demeure ferme sur sa position vis-à-vis de la France. « La France doit changer de logiciel en Centrafrique et se mettre du côté du peuple centrafricain et non de ses ennemis », a déclaré à la presse, Blaise Didacien Kossimatchi.

Le mouvement avait planifié un concert de casserole devant l’ambassade de France à Bangui ce 14 juillet, mais a par la suite annulé cette manifestation pour, a fait savoir son coordonnateur, donner chance à l’organisation en cours du dialogue républicain dans le pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires