RCA: des fake news discréditer les instructeurs russes

1
275
russe-ndjoni-sango-centrafrique
Les forces russes aux côtés des forces armées centrafricaines sur le front près de la ville de Bossembelé @crédit photo Erick Ngaba

Par Juste MBANGO

Bangui 16 Juillet 2021—(Ndjoni Sango) : Récemment, sur les réseaux sociaux et dans certains médias peu scrupuleux de la RCA, des nouvelles se sont répandues selon lesquelles les instructeurs russes auraient volé des poules et des matelas aux habitants. Naturellement, comme toujours, aucune preuve et surtout aucune plainte à la police n’a suivi.

Comme toujours, les accusations contre les alliés ne sont étayées pour rien et, par conséquent, nous voyons une fois de plus de fausses nouvelles. Le ridicule de toutes ces accusations réside également dans le fait que les instructeurs russes touchent un salaire pour leur travail en RCA, et selon certaines sources anonymes, ce salaire est très, très décent, car ils risquent leur vie pour former et coordonner les troupes des FACA en première ligne.

En outre, ce n’est un secret pour personne que les instructeurs russes sont pleinement pris en charge par l’organisation qui les a envoyés en RCA et ils n’ont besoin ni de nourriture ni de produits de première nécessité. Il s’avère donc que, même sans mener d’enquêtes sérieuses, nous comprenons toute la fausseté des accusations portées contre nos alliés.

Mais toutes ces accusations ne visent surtout pas les instructeurs, mais les habitants ordinaires de la RCA. Oui, toutes ces publications sont créées uniquement dans le but de déstabiliser la situation en RCA et de rétablir cette situation sécuritaire désastreuse et triste, quand les citoyens ordinaires craignaient pour leur vie, craignaient de se déplacer dans les rues de leurs villes alors que les rebelles étaient les maîtres des villes et des villages.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Judicael Ouikon-Dongongo
15 jours il y a

Les internautes doivent savoir que c’est moins grave que de sodomiser les petits garçons centrafricains de 2013 à 2018.
Les médiocres militaires français ont sodomisé des milliers des enfants centrafricains, c’est ce que les internautes doivent savoir.