RCA: évaluation de la mission des experts russes auprès de la douane

0
212
Evaluation de l'expertise russe auprès de la douane centrafricaine par le gouvernement

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 8 août 2021—(Ndjoni Sango) : Sous les auspices du ministre des finances et du budget, Hervé Ndoba, la première réunion d’évaluation de la mission économique russe auprès de la douane centrafricaine, s’est tenue le vendredi 6 août 2021. Cette rencontre a réuni autour de la table, les experts russes et le staff dirigeant de la direction générale des douanes et des droits indirects, qui ont échangé sur les résultats attendus.

Depuis plus de trois mois de leur expertise auprès du gouvernement suite à un protocole de collaboration entre le ministère des finances et du budget avec la mission économique russe, l’heure est désormais à l’évaluation.

Depuis la signature de cet accord économique, une dizaine de conseillers russes assistent les douaniers centrafricains, dans l’exercice de leurs fonctions. Les objectifs principaux de ce protocole sont entre autres, l’amélioration du fonctionnement des services de la douane, les échanges d’expertise et d’expérience, la lutte contre la contrebande et les violations du code douanier.

A l’issue de ses pourparlers, les deux parties sont unanimes sur l’impact positif de cette mission sur le fonctionnement de la douane et la mobilisation accrue des recettes douanières.

Un consensus a été dégagé autour de quelques incompréhensions enregistrées dans l’application de certaines dispositions du code douanier et du principe de la facilitation des échanges commerciaux prôné par l’organisation mondiale des douanes.

Pour remédier à cette faiblesse constatée, le ministre des finances, Hervé Ndoba, a encouragé les deux parties à mettre sur pied, un comité permettant d’échanger sur certains aspects techniques qui constituent ces points de mésintelligence en vue de préserver les intérêts collectifs.

« Sans une administration des douanes productive et efficace, le gouvernement ne sera pas en mesure de répondre à ses objectifs de développement. La participation de la douane au développement national constitue un maillon fort de la chaîne de mobilisation accrue des recettes de l’Etat », a dit le membre du gouvernement.

Il est à rappeler que le protocole de collaboration entre les deux entités durera un an renouvelable. Cette mission d’expertise russe, selon les autorités du pays, permettra d’aider à normaliser le travail des douanes centrafricaines, ce qui permettra de reconstituer le trésor public.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires