RCA: arrestation à Bangui d’un trio d’usurpateurs, faux et usage de faux…

0
553
La police de Campanie nationale de sécurité (CNS) en patrouille dans Bangui

Juste MBANGO

Bangui 12 août 2021— (Ndjoni Sango): La République Centrafricaine vient de très loin. Pays hospitalier perturbé depuis quelques décennies par des crises récurrentes de tout genre, a toujours ouvert ses portes aux pays amis qui veulent y venir s’installer, investir et contribuer à son développement. Ceci, dans le strict respect des normes et textes régissant le pays. Tel est le cas de la société « Computer Consulting » créée en 2019 par un sujet Français, CAVEY Thibaut actionnaire à 90% avec un associé, Alphonse GOUETH actionnaire à 10%. Spécialisée dans des jeux d’hasard, cette entreprise vient de s’installer après des démarches administratives, fiscales et douanières en février 2021 avec le démarrage effectif des activités sur le territoire national.

Après quelques trois mois d’activités, Alphonse GOUETH, Conseiller municipal dans une ville à côté de Strasbourg, qui a trois nationalités dont centrafricaine, camerounaise et française va s’accoquiner avec un certain Euloge GOYEMIDE et son cousin Max Hervé Gabriel DJIB pour s’emparer de la société.

Euloge GOYEMIDE, ancien Directeur de cabinet du vrai faux pasteur (sic…) organisateur d’un hold-up électoral à l’époque, ancien faux capitaine de la gendarmerie, refait surface après des escroqueries et détournement de 800 millions d’une société de diamant de l’ancien Ministre d’Etat Doutinga pour mettre à profit sa petite connaissance administrative dans ce désordre organisé, car étant mandaté par Alphonse GOUETH depuis la France.

Leur coup étant bien préparé. Ce trio a pu obtenir la nomination de Max DJEM comme Responsable Administratif et Financier au sein de la société afin de la faire tomber.

Opérateur de saisi, Max Hervé Gabriel DJIB, incompétent, qui se dit clerc de notaire, avait été viré du cabinet notarial de Maitre DORAZ pour son indélicatesse et escroqueries. Connu aussi à Douala pour de nombreuses escroqueries étant transitaire pour les véhicules de la diaspora centrafricaine.

Durant trois mois ils ont multiplié des manœuvres criminelles, de déstabilisation de la société « Computer Consulting » en commençant par une grève du personnel le lundi 7 juin 2021. Notons que cette entreprise emploie plus de 200 personnes en emploi direct dont 97 pour cent de jeunes filles, trois (3) Expatriés faisant ainsi vivre et nourrir de centaines de bouches.

Ensuite ce trio a falsifié de toute pièce un faux statut modifié rempli d’incohérences sur convocation verbale imitant la signature du Gérant, CAVEY Thibaut pour prétendre avoir raison sur la gestion de l’entreprise.

Ils ont alors monté tous les salariés dans une grève sauvage dans le but de frapper les deux (2) Expatriés et se sont lancés dans une campagne de dénonciation calomnieuse auprès des administrations de différentes institutions de la place.

Ces derniers vont jusqu’à mentir que Computer Consulting n’a pas d’agrément, ne paie pas ses impôts et taxes douanières voire que les 3 Expatriés sont clandestins alors qu’ils sont bel et bien en règle. Selon nos investigations, cette structure a toujours payé des impôts et autres taxes depuis 2019 même quand les activités n’avaient pas encore commencé.

Aussi, il est à noter que ces compatriotes qui n’ont jamais versé un seul centime, poussés par la haine, ont émis plusieurs plaintes pour blanchissement d’argent et évasion fiscale contre la main qui leur donnait à manger mais sans fondement.

Comme si cela ne leur suffisait pas et que la loi n’existait pas, Alphonse GOUETH et ses lieutenants demandent la saisie des six (6) véhicules de la société, la saisie du compte, l’arrestation du Directeur Gérant et l’expulsion des Expatriés afin de s’emparer frauduleusement des biens d’autrui.

A l’heure actuelle où la RCA est en train de renaitre de ses cendres, la priorité des autorités politiques est de réprimer, dire le droit pour que changent les vieilles habitudes visant à discréditer le pays pour des intérêts égocentriques et malsains au détriment du peuple centrafricain.

Ainsi, le Tribunal du Commerce a rendu une première décision le lundi 9 Août 2021, laquelle a rejeté et annulé le faux statut axé sur l’usurpation de la qualité du Gérant.

Face à cet harcèlement, cette menace, cette souffrance et cette escroquerie galopante, la Société Computer Consulting a porté plainte contre ces malfrats, ces bandits de grand chemin pour escroquerie, Faux et usage de faux, usurpation de qualité de Gérant, usurpation de clerc notaire et escroquerie en bande organisée.

La Brigade criminelle s’en est saisie pour écrouer sieurs Alphonse GOUETH, Euloge GOYEMIDE et Max Hervé Gabriel DJIB depuis mardi 10 Août 2021.

Euloge et Alphonse ne sont pas à leur premier forfait. Ce sont des arnaqueurs qui font la pluie et le beau temps pour discréditer le pays. La justice étant indépendante en République centrafricaine, force reste à la loi pour que renaisse la République.

Affaire à suivre !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires