RCA/basketball: Gabin Ulrich Marida démissionne de son poste de sélectionneur des fauves

0
62
Gabin Ulrich Marida ancien sélectionneur des fauves

Bangui 7 septembre 2021—(Ndjoni Sango) : La sélection centrafricaine de basketball avait participé à la 30ème édition de l’Afrobasket qui s’était déroulée du 24 août au 5 septembre dernier à Kigali au Rwanda. Mais avec une prestation qui a accouché d’une souris. A cet effet, Gabin Ulrich Marida, nommé sélectionneur national, mais relégué au second rang lors du tournoi, a décidé de démissionner de son poste. Il l’a affirmé le dimanche, 5 septembre lors d’un point de presse, tenu à son retour de Kigali.

La mésaventure des Fauves de Bas-Oubangui de basketball à la 30ème édition de l’Afrobasket 2021 à Kigali, a fait couler beaucoup d’encre et de salive tant au niveau national qu’international. Car, la sélection n’a pas pu franchir le premier tour de cette compétition et est éliminée avec une très mauvaise prestation. Cela, à cause de plusieurs dérapages enregistrés dans le rang du staff technique dirigeant, depuis les préparatifs jusqu’au seuil de la compétition.

Ces glissades sont entre autres, le changement brusque de sélectionneur lors des rencontres, l’incapacité du staff à gérer les athlètes et le recalage volontaire de certains joueurs par l’équipe dirigeante, pour ne citer que ces cas-là.

Eu égard à cet échec, Gabin Ulrich Marida, sélectionneur national pour cet Afrobasket, mais relégué au second rang par la direction technique lors du tournoi, a décidé de démissionner de ce poste pour les raisons qu’il évoque :

« Après mûre réflexion suite aux actes qui ont eu lieu durant la compétition de cet Afrobasket, j’ai pris ma décision personnelle de démissionner de mon poste d’entraîneur national. Car, le directeur technique a son rôle et nous entraîneurs, nous avons aussi le nôtre. Mais comme il veut cumuler tous les rôles à notre place, nous avons décidé de lui céder les postes pour retourner dans nos clubs respectifs. Car, sa réaction est une manière de montrer aux yeux du monde qu’il n’y a pas de bons entraîneurs en Centrafrique. C’est un manque de respect vis-à-vis de moi et de mes collègues entraîneurs. Donc, ma réaction vise à faire comprendre à ce dernier qu’il y a des entraîneurs ici à Bangui qui savent faire et qui connaissent aussi leurs droits », a déclaré l’ancien sélectionneur.

Cette décision de démission intervient après la mauvaise prestation de l’équipe centrafricaine de basketball lors du tournoi de Kigali, à laquelle les principaux sélectionneurs ont été remplacés sur place par la direction technique et que plusieurs autres facteurs ayant provoqué la mauvaise prestation de l’équipe nationale qui  ont été constatés.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments