Afrique : le drame des hommes de la presse

0
14

Par Thomas KOSSI

Bangui 4 novembre 2021—(Ndjoni Sango): A l’heure où la communauté internationale fait le bilan des drames que vivent les hommes qui usent du papier chaque année, la RCA se réjouit qu’un de ses agents soit primé. Quand un journaliste de Ndeke luka, Rolf-Stève DOUMIA-LEU fait la part belle à RFI, il y a de quoi se tenir la tête. Le concitoyen laisse parler son cœur.

L’univers aura participé à ce concours. Le pays de Ghislaine et Merlon a particulièrement participé à cette démonstration d’intelligence. L’Afrique entière et le Centrafrique en particulier s’est jeté dans la mare.

Le dictat dit finalement que ce pays tant saboté, gagne. RFI, la Radio du Monde, donne officiellement cette connexion à en parler. Comme on le dit quelques fois, peut-il sortir quelque chose d’extraordinaire comme ce souvenir aux deux confrères à qui le monde entier pense tous les jours ?

Aujourd’hui, c’est gagné tant un Centrafricain sort du lot pour dire de manière claire : nous souffrons terriblement mais rien n’engage notre petite tête à faire le tour de ce qu’on lui demande de faire.

De partout, l’on sait et l’on apprécie à sa juste valeur, pourquoi le ressortissant de l’Afrique du centre a raflé le premier prix. Enfant, le jeune homme de 25ans pensait réaliser cette chaîne immense à traverser. Car, n’importe qui ne se préparait point à cette étape grandiose.

Il faut donc un don pour traverser cette énigme. Cependant, DOUMIA possédait toute cette chance. Parce qu’il est rare, et personne ne peut espérer s’y adonner licitement. Sinon, préparer votre aura et peut-être un jour, la vie s’offrira sans que vous vous y attendiez prestement. Nul ne sait de quoi est fait cette fameuse vie. Mais elle apparaît en image à tout un chacun.

Le drame fait son petit bonhomme de chemin. Mais est-ce que cela détruira la volonté de tout mortel ? L’on peut mourir, cela n’empêchera aucun individu à reculer tant la démocratie ne peut que se payer trop chère. La RCA, centre de mort illogique garde bien vivant la soif inébranlable de sauter par-dessus le mur de savoir. Que l’on soutienne bien l’échelle qui facilitera tout alors ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires