RCA: et si on impliquait le « Sango » dans l’enseignement supérieur?

0
29
Université de Bangui @crédit photo Eric Ngaba

Par Marly Pala      

Bangui 10 février 2022—(Ndjoni Sango): La République centrafricaine compte deux langues officielles qui sont le Français et le Sango. Et le Sango est beaucoup plus parlé par la quasi-totalité des citoyens, car, elle est la langue d’échange commercial et de facilité de la communication. Et si on privilégie la langue Sango dans l’enseignement supérieur pour une meilleure compréhension ?

Le Sango est une langue la plus parlée en République centrafricaine, après le Français et hormis les patois. Car, elle facilite la bonne entente et la compréhension entre les communautés, que ce soit de l’est, de l’ouest, du nord et du sud de Centrafrique. Malgré que le Français soit enseigné à l’école, le Sango reste et demeure un meilleur facteur de compréhension entre les citoyens.

C’est pour cette raison que le gouvernement avait pris la décision d’inclure langue le Sango dans le programme de l’enseignement primaire, afin de permettre aux enfants de mieux maîtriser les leçons qui leur sont apprises.

Alors, pourquoi ne pas insérer ce système dans le programme de l’enseignement supérieur (Lycée et Universités) ? Car, cela permettra aux apprenants de mieux assimiler et de pouvoir aussi bien réagir.

Il convient de souligner que les deux langues officielles vont de paire si on les privilégie toutes dans le système éducatif centrafricain. Car, beaucoup de pays au monde ont mis à profit leur langue d’origine. Cela a permis la facilité de compréhension et a contribué efficacement au développement du système éducatif.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires