CAN Côte d’Ivoire 2023: des recommandations pour la possible qualification de la RCA

0
213
Cadres de la fédération centrafricaine de football et journalistes en concertation pour la qualification de la RCA à la CAN 2023 en Côte d'Ivoire

Par Marly Pala

Bangui 11 février 2022—(Ndjoni Sango) : La prochaine Coupe d’Afrique des Nations se tiendra en 2023 en Côte d’Ivoire et les tournois qualificatifs démarreront le mois de mars prochain. Mais cette fois, la République centrafricaine jouera les éliminatoires directes. Ce qui peut être une chance pour le pays de participer pour la première à cette coupe continentale. A cet effet, la Fédération centrafricaine de football propose des recommandations afin de permettre à la sélection nationale d’être qualifiée.

La République centrafricaine a participé à plusieurs reprises, aux tournois qualificatifs de la Coupe d’Afrique des Nations et du mondial en version football. Mais toutes ces participations ont été sans succès pour plusieurs raisons qui sont entre  autres, le manque de volonté politique vis-à-vis du sport en général, le problème lié à la suspension des stades.

Ce qui contraint la sélection à jouer hors de son public, mais aussi des retards dans le décaissement des subventions pour les préparatifs, causant ainsi, le manque des stages bloqués pour les joueurs. Ce qui impacte sur l’équipe.

Et après la récente 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun à laquelle, mêmes les pays novices de la compétition se sont montrés déterminés. La Fédération centrafricaine de football, après une retraite stratégique en vue de trouver des solutions adéquates aux problèmes qui gangrènent la sélection centrafricaine, a fait des recommandations d’ordre national afin de permettre la qualification de Centrafrique pour cette prochaine CAN.

A en croire Célestin Yanindji, Président de la Fédération centrafricaine de football, ces recommandations visent à toucher les uns et les autres pour une mobilisation nationale : « Il est très important que chacun puisse jouer sa partition pour que la mobilisation autour des Fauves soit nationale pour une qualification historique de la RCA à la prochaine CAN. Pour cela, nous sollicitons très urgemment, la réhabilitation du Stade Complexe Barthélémy Boganda d’ici mai 2023, ainsi que la validation du budget global pour la CAN, Côte d’Ivoire 2023, dont le montant total s’élève à 2.451.400.000 FCFA. Et ceci n’est pas un souci de la fédération seule, mais c’est un souci national. Parce que nous perdons des points quand nous allons jouer à l’extérieur faute du soutien de notre public. Donc la réhabilitation du stade fait partie des conditions à réunir pour que notre pays puisse faire un bon parcours et être certain de se qualifier à la prochaine CAN. Après ces recommandations, nous rentrons dans une phase d’exécution de ce document pour permettre à notre pays de faire la meilleure préparation et d’aborder ces éliminatoires qui commenceront pour nous au mois de juin, dans des meilleures conditions », a-t-il plaidé.

Ces recommandations combien importantes pour l’avenir de la sélection centrafricaine de football, interviennent, suite à une retraite stratégique de la fédération de cette discipline sportive, dans l’objectif de trouver un palliatif aux multiples déficits et de donner la chance au pays de pouvoir prendre part pour sa première fois, à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires