RCA: qui est Benjamin Sytis Komonzo, potentiel candidat des artistes culturels au Conseil économique et social?

0
256
Benjamin Sytis Komonzo , promoteur artistique et culturel

Par Erick NGABA

Bangui 21 janvier 2022—(Ndjoni Sango): Le Conseil économique et social de la RCA se prépare pour une nouvelle élection et les candidats de différents secteurs devant y siéger se lancent déjà dans la course. Parmi tant de prétendants candidats, figure Benjamin Sytis Komonzo qui se propose de siéger à cette noble institution de la République, au nom des professionnels artistiques et culturels.  Mais qui est-il pour redorer l’image de ce secteur au sommet de la République?

Titulaire d’une licence professionnelle en administration et gestion des entreprises, Benjamin Sytis Komonzo est un promoteur culturel. Bien connu du milieu des arts et de la culture en République centrafricaine pour ses qualités managériales, il est aujourd’hui le PDG de l’entreprise culturelle dénommée Kangou Services qui travaille avec plusieurs organisations nationales et internationales.

Manger et Conseil de nombreux artistes centrafricains à savoir entre autres le gGroupe du rap MC Fonctionnaire à l’époque, le groupe SENAT Orphée international, groupe QWAP Dance, l’artiste Petit Eté, l’artiste mannequine Elmerite Ndotiga, Benjamin Sytis Komonzo dispose des qualités et potentiel pour représenter les acteurs des arts, du tourisme et de la culture au Conseil économique et social.  Car, connu sous le sobriquet de Benji le Pacha, l’homme en question est le pur produit du monde artistique et culturel centrafricain pour avoir consacré toute sa vie à la promotion, la recherche du perfectionnement, et à l’épanouissement du secteur dont il est issu.

Motivé par le désire de redorer le blason du secteur artistique, culturel et touristique de la République centrafricaine permettant aux acteurs du milieu de vivre et fleurir de leurs œuvres, Benjamin Sytis Komonzo est pressenti potentiel représentant des artistes culturels au Conseil économique et social de par son riche parcourt et son expérience justifiée.   

En appelant toujours les artistes culturels à une prise de conscience, Benjamin Sytis Komonzo a un paquet de projets pour faire rayonner le secteur des arts, du tourisme et de la culture de la République centrafricaine.

Pour le candidat des artistes culturels dans ses projets, il est maintenant l’heure de travailler à la réappropriation avec de nouvelles perspectives telles que faire revivre le musée ethnographique Boganda, afin d’une vraie mise en valeurs des arts centrafricains, et d’attirer une clientèle touristique en mal repère.

Il voit la nécessité de prendre l’initiative d’un projet de loi portant fond d’investissement culturel, mais aussi un projet portant création d’un Conseil national des arts, de la culture et du tourisme.

Benjamin Sytis Komonzo propose la création d’un grand évènement culturel mensuel mettant en valeur tous les artistes du pays et selon leurs domaines afin de les récompenser de leurs œuvres et les pousser au perfectionnement, aussi pour pouvoir les aider à accéder au standard international.

« Les artistes doivent vivre de leurs œuvres avec mon idéologie. Dans cette même dynamique, je me propose d’aider nos artistes toutes catégories confondues à travers des partenaires, leur octroyer des stages et bourses de formation nationale et internationale », a-t-il martelé.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires