Ukraine: des étudiants africains pris en otage comme des boucliers humains à Soumy

0
280
Les étudiants africains pris en otage à Soumy en Ukraine, capture d'écran de la vidéo postée sur les réseaux sociaux

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 7 mars 2022— (Ndjoni Sango): Depuis le déclenchement de conflit russo-ukrainien, les nouvelles ne sont jamais bonnes pour les étudiants africains se trouvant sur le sol ukrainien. Maltraités, ces étudiants se sont rebellés à Soumy, en Ukraine, que l’armée ukrainienne envisage de les utiliser comme boucliers humains.

A Soumy, une ville ukrainienne, les étudiants africains demandent à leurs ambassades respectives d’intervenir pour procéder à leur évacuation. Dans une vidéo qu’ils postent sur les réseaux sociaux sous forme d’un SOS, ces ressortissants africains dénoncent les mauvais traitements infligés par l’armée ukrainienne à leur égard.

Selon les informations, les étudiants africains ne sont pas autorisés par les autorités ukrainiennes et les forces de sécurité à quitter Soumy, une ville de l’Ukraine. Ces forces ukrainiennes utilisent la violence sur eux, et les traitent très durement, les empêchant de sortir de la ville.

Coincé dans cette situation inquiétante, ils lancent un SOS aux ambassades de leurs pays de voler à leur secours. Leur évacuation de la ville de Soumy est une solution idoine à leur situation.

Dans un communiqué publié la semaine dernière, l’Union africaine a condamné les traitements inhumains dont sont victimes les ressortissants africains en Ukraine. Cette organisation panafricaine a appelé les autorités ukrainiennes à un sens de responsabilité vis-à-vis de la situation des Africains pris en otage dans ce pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires